Version classiqueVersion mobile

Défendre un oppidum en Provence

 | 
Yves Marcadal
, 
Jean-Louis Paillet
, 
Alexandra Roche-Tramier
, 
et al.

Deuxième partie. Les fortifications de l’oppidum à la fin du premier âge du Fer et au début du second (VIe-Ve s. av. J.-C.)

Annexe 2. Unités stratigraphiques des pièces du Ve s. av. J.-C. et du tertre de cendre pouvant servir à la datation

Texte intégral

  • 87 L’étude de l’ensemble des pièces d’habitation du Ier s. av. J.-C surmontant à la fois les rempart (...)

1On se limitera ici, pour les pièces du V e s. av. J.-C. et le tertre de cendre qui les fossilise, à la présentation des unités stratigraphiques dont le matériel archéologique apporte des éléments de datation87.

La pièce nord

Elle s’étend à la fois dans les secteurs 3 et 5.

Secteur 3 (fig. 44)

2Us 6341. Couche d’occupation à l’extérieur de la pièce, à l’est du mur MR8. Sous l’Us 6338, sur l’Us 6342. Mélange de cailloux, de terre argileuse et de tessons. Matériel céramique : amphore indéterminée (grecque?) ; amphore étrusque (A-ETR.4) ; amphore massaliète ; céramique à pâte claire massaliète, dont 1 bord de coupe 232 (-575/-475) et un pied annulaire bas ; céramique grise monochrome (dont 1 coupe à anses relevées, -475/-425) ; CNT-BER (dont 1 bord d’urne U1, -475 /-250) ; CNT-PRO. Datation : première moitié du V e s. av. J.-C.

3Us 6337. Terre, charbons dispersés, quelques tessons et morceaux d’os. Matériel archéologique : attique à figures rouges ; attique à vernis noir (1 fragment d’anse) ; dolium ; CNT-BER ; CNT-PRO (dont 1 bord d’urne U3, -650/-350, et 1 d’urne U4b, -550/-250). Datation : première moitié du V e s. av. J.-C.

4Us 6330. Structure litée avec de fortes épaisseurs de cendre blanche ou grise remplies de tessons, en alternance avec des lits peu épais de terre, cailloux et graviers. Pendage principal descendant du nord au sud et pendage secondaire d’ouest en est. Les pourcentages de la céramique CNT-BER augmentent de bas en haut tandis que ceux de la céramique CNT-PRO diminuent. Rares fragments d’attique à vernis noir. Morceaux d’os portant souvent des traces de découpe.

5Us 6527. Tranchée de fondation des murs tardifs MR5 et MR2. Remplissage par de la terre caillouteuse orangée, avec du matériel céramique remanié appartenant à des époques différentes : AT-VN (1 bord de skyphos 360 ou 363 (-500/-450) ou de coupe de type C (-525/-475), CNT-BER, CL-MAS, PAR-FIN 1 (1 bord de gobelet fusiforme daté entre 150 et 50 av. J.-C.).

6Us 6326. Couche de terre fortement cendreuse, à la surface en pente douce vers l’est. Elle assure la transition entre le sommet du tertre de cendre et les couches supérieures datant du Ier s. av. J.-C. Présence de céramique grise monochrome et de fragments d’une cruche à embouchure trilobée proche d’une cruche à pâte claire massaliète de forme 533 (-400/-200).

Secteur 5

7Us 6523. Sol extérieur de la pièce (épais. 0,10 m), à l’est du mur de refend archaïque MR11. Il prolonge le sol intérieur (Us 6522) en gardant le même niveau. Sous l’Us 6521 et la base du mur MR11, accolé au mur MR10, coupé par le fond de la fosse FS1. C’est un lit de petits cailloux enrobés dans de la terre argileuse jaune, renfermant dans la masse des charbons, des morceaux d’os avec des traces de découpe, des galets, des tessons (A-MAS, CL-MAS, DOL, CNT-BER, CNT-PRO).

8Us 6522. Sol intérieur de la pièce, sous l’Us 6521 et sur l’Us 6525. Les constructeurs se sont ici bornés à niveler la couche d’argile déjà en place (Us 6524). En surface, rares tessons (1 d’amphore massaliète, 2 de céramique CNT-BER et 2 de céramique non tournée de Provence CNT-PRO), quelques charbons et bouts d’os, et, dans un angle, une mince lentille de terre humique et une pellicule de charbon.

9US 6521. Talus sans stratification nette, avec une surface en pente descendante vers le nord et marquée par quelques lauzes à plat, comme pour les couches supérieures (Us 6520 et 6517). Sous l’Us 6520, sur l’Us 6522, accolé au parement nord du mur MR10 et au parement ouest de MR11. Argile jaune ou rouge, blocs de pierre rendus blanchâtres et pulvérulents par une calcination, cailloux colluviaux, rares charbons, quelques passées cendreuses, morceau de torchis cuit. Épais. max. : 0,20 m. Quelques tessons et morceaux d’os dans la partie supérieure, aucun plus bas. Céramique : A-MAS et A-ETR, GR-MONO, DOL, CNT-BER, CNT-PRO. Ce sédiment doit provenir de la destruction des superstructures du mur MR10.

10Us 6518. Remplissage remanié de la fosse ayant contenu un dolium. Mélange de terre jaune orange et de cendre grise, contenant de nombreux morceaux d’os et tessons : A-MAS, CL-MAS, GR-MONO, CNT-BER, et surtout CNT-PRO (dont 6 bords de jatte J1 ; 1 bord d’urne U2 (-700/-575) ; 4 bords d’urne U4 (-625/-250).

11Us 6517. Lit de blocs (0,20-0,30 m) et pierrailles, cailloux colluviaux et graviers, contenant de gros charbons isolés, à fort pendage du sud au nord. Épaisseur maximale au bas de la pente (0,20-0,30 m). Ces blocs proviennent de l’effondrement des assises supérieures du mur archaïque MR10. Un tesson peint de céramique à pâte claire massaliète.

12Us 6516. Épaisse couche de cendre avec des charbons dispersés, de nombreux os avec traces de découpe, de la céramique modelée à surfaces lissées et/ou polies.

13Céramique chronologiquement homogène : amphore massaliète, céramique à pâte claire massaliète (dont 1 anse bifide), céramique non tournée de l’Étang de Berre et beaucoup de céramique non tournée de Provence (dont des fragments d’urnes U4, -625/-250), un morceau de fusaïole bi-tronconique). Les éléments plus récents (tegula, céramique oxydante) ont été introduits dans la couche lors du creusement de la fosse de calage (FS1) ayant renfermé le dolium au Ier s. av. J.-C. (ou de sa récupération lors de l’abandon de la pièce).

La pièce centrale

14Us 6542. Sous l’Us 6541 et les murs de la pièce. Argile très compacte, de couleur variée (jaune, rouge violacé, vert et bleu). Surface de la couche nivelée horizontalement pour former un sol portant de rares tessons (dont un bord d’amphore grecque). Quelques traces de rubéfaction.

15Us 6541. Sous l’Us 6540. Première couche à se déposer après l’abandon de la pièce. Terre très compacte de couleur brun clair contenant beaucoup de cailloux blanchâtres pulvérulents (pierre cuite et transformée en chaux) et quelques blocs. Pas de matériel archéologique.

16Us 6539. Sous l’Us 6538. Feu important ayant laissé un lit de charbons peu épais (5 cm) sur plusieurs mètres carrés à l’intérieur de la couche de blocs. Au-dessous, blocs éclatés par la chaleur ou seulement rubéfiés en surface, d’autres calcinés et transformés en pierre à chaux.

17Us 6535. Couche de terre fine et peu tassée, de couleur brun gris, contenant beaucoup de cendres grises et de charbons (formant même parfois à l’intérieur de la couche de petites surfaces horizontales), et quelques cailloux. Matériel archéologique abondant et dans toutes les positions : tessons de céramique CNT-BER (en particulier une anse relevée de coupe C1 du V e s. av. J.-C.), petite perle bleue en verre, moitié de fusaïole bi-tronconique en terre cuite.

Le secteur extérieur 7, à l’est des pièces d’habitation

18Us 6735 ( = Us 6736). Strate d’argile cendreuse très compacte, renfermant de petits charbons et des tessons épars dans la masse. Matériel céramique : A-MAS, A-ETR 3A (-625/-525) et A-ETR 1/2 (-625/-575), cruche et rebord de grand cratère de forme inédite en céramique à pâte claire massaliète, DOL, CNT-BER (urnes U1, -475/-250 ; jattes ; coupes à anses relevées, -475/-425 ; cruche A4, -475/-350), CNT-PRO (jattes ; urne U2a, -700/-600 ; urne U4b, -550/-300 ; fond perforé de faisselle).

19Us 6734. Lit subhorizontal de cailloux colluviaux noyés dans de la cendre. Céramiques abondantes : A-MAS, A-ETR 3C (-525/-375), CL-MAS (dont fragment de lécythe aryballistique CL-MAS 550, -525/-400), DOL, CNT-BER (urnes U1, -475/-250 ; coupes à anses relevées (-475/-425), céramiques CNT-PRO, parmi lesquelles un grand col de gros vase U2a1 (-625/-575) et un grand col d’urne à lèvre débordante U4c1 (-600/-500).

20Us 6732. Couche de cendre de couleur plus foncée, enrobant une lentille d’argile bariolée très compacte (Us 6733). Céramiques : A-MAS, A-ETR, CL-MAS, GR-MONO, et surtout CNT-PRO (bords de jattes ; urne U1, -475/-250 ; urne U4, urne U2a2, -625/-575) ; CNT-BER, -475/-350 (urnes U4, jatte, coupe à anse relevées A2).

21Us 6731. Couche de cendre grise, pure, compacte. Sous 6730, coupée par l’Us 6727. À la base, sur l’Us 6732, nombreux tessons à plat : AT-FR avec palmette peinte, CNT-BER dont une anse de coupe à anses relevées datée entre 475 et 425, CNT-PRO (dont des bords d’urnes U4, -550/-250).

22Us 6730. Couche de cendre, avec des graviers et de gros charbons isolés. Sous 6728, sur 6731, coupé par la tranchée de fondation 6727. Céramique brisée en petits fragments essentiellement : CNT-BER (fabriquée entre 475 et 350 av. J.-C.), CNT-PRO (bords de jatte et d’urnes U4 postérieures à 500 av. J.-C.), A-MAS et CL-MAS.

23Us 6728. Cailloutis subhorizontal de quelques centimètres d’épaisseur, formé de colluvions. Premier niveau supérieur à contenir exclusivement de la céramique du V e s. av. J.-C. (AT-VN, CNT-BER, GR-MONO).

Le secteur 10-11

24Us 61019 (partie supérieure) - 61021 (partie inférieure) = 6636. Sous 61017, sur 61020.

25Couche grise (épais. moy. 0,15 m) très riche en cendre et en petits morceaux de charbon, avec quelques cailloux isolés, des morceaux d’os, des tessons (dont 1 tesson à décor de palmettes d’attique à figures rouges de la première moitié du IV e s. av. J.-C.).

La pièce méridionale (secteur 12)

26Nous ne retiendrons ici qu’une Us située à la base de la stratigraphie, le foyer FY11.

27Ce dernier était accompagné de quelques tessons noircis par le feu de CNT-BER caractéristique de la production de bonne qualité du V e s. av. J.-C.

Notes

87 L’étude de l’ensemble des pièces d’habitation du Ier s. av. J.-C surmontant à la fois les remparts archaïques et le tertre de cendre fera l’objet d’une publication ultérieure.

© Publications du Centre Camille Jullian, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search