Version classiqueVersion mobile

Aux portes de la Ville

 | 
Ingrid Sénépart

3 - La manufacture de salpêtre et de soufre

3.3. Illustration d’une raffinerie de salpêtre dans l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (1772)

Colette Castrucci, Jean Collinet et Brigitte de Luca

Texte intégral

1La figure 77 montre le plan général d’une raffinerie de la fin du XVIIIe siècle de 1100 m2 sur le modèle de celle de l’arsenal de Paris. On distingue une unité de production de salpêtre brut et une unité de raffinage de salpêtre. L’unité d’extraction du salpêtre brut comprend la salpêtrerie composée de hangars de stockage des plâtras et gravats à lessiver, d’un local pour le lessivage des cuites qui contient également une chaudière, et un magasin pour stocker le salpêtre brut avant raffinage. Un atelier de raffinage avec ses quatre chaudières de raffinage, un atelier de cristallisation et un séchoir, composent l’unité de raffinage.

Fig. 77. Plan général d’une raffinerie de salpêtre, Encyclopédie de Diderot et d’Alembert 1772, vol. 23.

Extraction du salpêtre : fig. 78

2Il s’agit de l’atelier de lessivage des plâtras. Cet atelier comprend des rangées de barriques (cuviers) posées sur des demi-cuviers au sol appelés recettes qui reçoivent l’eau filtrée dans les cuviers. Chaque recette reçoit l’eau de deux cuviers remplis à des proportions diverses de cendres et de plâtras auparavant concassés. Cette opération est répétée plusieurs fois ; au final, cette eau chargée de salpêtre, prend le nom de cuite. Elle peut être stockée, puis envoyée à la chaudière pour évaporation et extraction du salpêtre brut.

Fig. 78. Atelier de lessivage, Encyclopédie de Diderot et d’Alembert 1772, vol. 23.

Extraction du salpêtre : fig. 79

3Cette planche indique les outils utilisés pour l’extraction du salpêtre : pelle, pic, masse pour la démolition des vieux murs, un outil appelé houë, pour curer les cuviers et une claie qui fait office de tamis pour les morceaux de gravats. L’ hostre sert à transporter les gravats passés à la claie dans les cuviers.

Fig. 79. Les outils du salpêtrier, Encyclopédie de Diderot et d’Alembert 1772, vol. 23

Raffinage du salpêtre : fig. 80

4On voit l’intérieur de l’atelier de raffinage avec un ouvrier (à gauche) qui après avoir puisé le salpêtre dans la chaudière avec le puisoir, le verse dans une bassine qui sera transportée dans l’atelier de cristallisation. L’ouvrier à droite enlève le sel cristallisé au fond de la chaudière avec l’écumoire.

5Le bas de la planche détaille les outils utilisés pour le raffinage, le puisoir, l’écumoire, les bassines pour transporter le salpêtre liquide et les bassins tous en cuivre rouge qui servent de récipients pour cristalliser le salpêtre.

Fig. 80. Intérieur d’un atelier de raffinage, Encyclopédie de Diderot et d’Alembert 1772, vol. 23.

Raffinage du salpêtre : fig. 81

6On distingue un fourneau de raffinage en coupe et en plan. La partie supérieure reçoit la chaudière en cuivre qui est au rez-de-chaussée de l’atelier de raffinage ; la partie inférieure est en sous-sol et alimentée en bois par le tisart, conduit horizontal qui mène à l’âtre du fourneau.

Fig. 81. Coupe et plan d’une chaudière, Encyclopédie de Diderot et d’Alembert 1772, vol. 23.

Raffinage du salpêtre : fig. 82

7La planche VI décrit les outils nécessaires aux opérations de raffinage. Elle présente la chaudière en cuivre rouge de 6 piés de diamètre pour 5 de profondeur (1,80 m x 1,50 m).

8Cette planche présente également des bassins, empilés sur 3 niveaux et couverts par des ronds de bois pour garder la chaleur et améliorer le processus de cristallisation du salpêtre. Les bassins sont ensuite mis à égoutter dans des recettes en bois. Puis les pains de salpêtres sont extraits des bassins et laissés à sécher. Ils seront enfin, conditionnés dans des tonneaux pour être envoyés à la fabrique de poudre.

Fig. 82. Chaudières et bassins destinés au raffinage du salpêtre. Encyclopédie de Diderot et d’Alembert 1772, vol. 23.

© Publications du Centre Camille Jullian, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search