Version classiqueVersion mobile

La sculpture romaine en Occident

 | 
Vassiliki Gaggadis-Robin
, 
Pascale Picard

Le portrait romain en Gaule

Un portrait féminin en marbre découvert à Sercy (Saône-et-Loire)

Michel Kasprzyk

Résumé

Le village de Sercy (Saône-et-Loire), situé à environ 50 km au sud-est d’Autun, recouvre un important établissement antique celui de la ciuitas Aeduorum (cap. Augustodunum / Autun), qui a livré de nombreux fragments de sculptures romaines depuis le XIXe siècle. En 1997, une surveillance de travaux d’adduction d’eau a permis de recueillir un portrait féminin en marbre, qui a été publié dans une revue à diffusion locale.
Une enquête réalisée en 2003 a permis de retrouver le portrait, qui avait été donné à la commune de Sercy par l’inventeur et le propriétaire de la parcelle.

Entrées d'index

Mots clés :

portrait privé, marbre

Keywords :

Private portrait, marble

Chronologique :

époque augustéenne

Texte intégral

  • 1 Rebourg 1994, 106-107.

1Le bourg de Sercy recouvre une importante occupation antique reconnue dès le début du XIXe siècle1.

  • 2 Espérandieu 1938, 8257.
  • 3 Ragut 1838  ; Monnier 1839.

2En 1835 dans la « maison Legros », les travaux de construction d’une maison ont entraîné la découverte de près de deux mille carreaux en terre cuite (5 par 3 par 1,2 cm) (un opus spicatum ?), la cuisse et le pied (L. = 13 cm) d’une statue en marbre2, des monnaies dont des frappes de Gordien et Crispus, une lampe3.

  • 4 Armand-Calliat 1937, 272-273.

3En 1888, dans la « maison Allonot », on a trouvé deux colonnes fixées à un socle [stylobate ?] et deux monnaies de Constantin et Crispus4. Près de cette même maison, en 1957, on a trouvé une autre base de colonne.

  • 5 Armand-Calliat 1937, 272-273.
  • 6 Armand-Calliat 1937, 272-273.

4Vers 1891, dans la « maison Millot-Blondeau », on relate la découverte de céramique sigillée et d’amphore, d’une monnaie de Trajan5. En 1916, M. Millot a découvert un sol en béton, des éléments de tubulure d’hypocauste, des fragments de corniche en marbre blanc, une monnaie d’Antonin6.

  • 7 Anonyme 1952.
  • 8 Bonnefoy, Parriat 1955 ; Armand-Calliat 1955.
  • 9 Guey 1956, 275-278, fig. 16.

5En 1937, au milieu de ruines, on a trouvé un buste gallo-romain en calcaire, qui a été publié7. Lors de travaux d’adduction d’eau dans le village, peu avant 1955, M. Bonnefoy a observé de nombreux vestiges antiques en place dont des murs, pavements, piscines et hypocaustes. Vers cette date, dans la maison Allonot, on a découvert les fragments d’un édicule gallo-romain en calcaire8 et dans une maison voisine, une statue de silène « à l’outre » en marbre d’environ 40 cm de haut9.

  • 10 Bonnefoy 1996.

6Lors de travaux de réseau dans le bourg en 1994, autour de la place J.-F. Clervoy, M. Bonnefoy a encore effectué d’importantes découvertes de substructions, murs, hypocaustes. Dans ces structures, il a recueilli de nombreux placages en marbre, des éléments architecturaux en calcaire, des fragments de statuette en marbre, et, dans la parcelle cadastrale A 386 (cadastre de 2012), une tête féminine en marbre de grandeur naturelle (H. = 28 cm)10, déposée à la mairie de Sercy peu après la découverte. Le reste du mobilier semble avoir rejoint les collections du musée des Grottes d’Azé (Saône-et-Loire).

Photos du portrait de Sercy

Clichés : Michel Kasprzyk Détourage : Simon Loiseau (Inrap).

7La nature de l’établissement antique de Sercy demeure inconnue et on ne peut trancher entre une importante villa ou une agglomération de type vicus. La richesse des éléments décoratifs orienterait cependant vers un établissement rural aristocratique, sans preuve déterminante.

Description du portrait en marbre

8La tête féminine trouvée dans les années 1990 est en marbre blanc. Elle est haute d’environ 28 cm, dans un bon état de conservation général. Brisée à la hauteur du cou, elle montre quelques cassures anciennes (nez, mèches au dessus du font, sommet du crâne, éclats à la base du cou), d’autres plus récentes (épaufrure partant de la joue droite, passant sur l’oreille droite et atteignant l’arrière du crâne ; petits impacts à proximité de la commissure gauche des lèvres, sur l’œil et l’oreille gauche). De petites concrétions grises sont visibles sur le côté gauche de la tête, sans qu’elles gênent la lisibilité du support.

9Le visage est ovale, le menton légèrement proéminent. Le front est plat, sans rides, les arcades sourcilières peu marquées, quelque peu anguleuses, ne laissent pas voir de sourcils. L’œil est lisse, les paupières ainsi que la caroncule lacrymale sont bien dessinées, la paupière inférieure est plus épaisse. Une ride marquée tombe de chaque œil. Les joues sont pendantes, le sillon naso-génien est très marqué. Les lèvres sont fines, légèrement tombantes aux commissures. Le pli naso-labial, endommagé, semble peu profond.

Photos du portrait de Sercy

Clichés : Michel Kasprzyk Détourage : Simon Loiseau (Inrap).

Photos du portrait de Sercy

Clichés : Michel Kasprzyk Détourage : Simon Loiseau (Inrap).

  • 11 Ils étaient enroulés peut-être autour d’un anneau, ou serre-tête  : Balty, Cazes 2005, 183.

10La coiffure est partiellement marquée par un voile.Les cheveux assez longs sont disposés en bandeaux ondulés sur les tempes11. Ils dégagent entièrement les oreilles et sont ramenés en arrière en formant un chignon placé assez haut. Sur le front les cheveux peignés en une large bande, formaient un rouleau frontal (nodus) qui reste pas trop développé, puis ils rejoignaient le chignon à l’arrière. Le voile fin serré autour de la tête, laisse apercevoir une partie des cheveux sur la nuque, mais ne permet pas de distinguer les détails de la coiffure.

  • 12 Alexandridis 2004, 117-137 nos10-51.
  • 13 Balty, Cazes 2005, 186.
  • 14 Balty, Cazes 1995, 54-59 no3.

11Le portrait est celui d’une femme d’âge mûr, il semble exclu qu’il puisse s’agir d’une divinité. Le traitement réaliste du visage, indique un portrait privé, probablement funéraire, d’une inconnue. Toutefois, la coiffure, laisse comparer ce portrait avec celui des femmes de la maison impériale de la période augustéenne. En effet, cette coiffure est caractéristique de premières effigies de Livie12, de Julie et de leurs contemporaines13. Plus particulièrement, on peut le rapprocher du portrait de Julie de Béziers (type Béziers-Copenhague)14. Le portrait de l’inconnue de Sercy, en dépit de l’âge marqué du personnage, a gardé du portrait impérial dont il s’inspire, le même traitement délicat des chairs, de la bouche et des yeux.

Conclusion

  • 15 Voir dans ce volume  : Deyts, Meissonnier, p. 127-136.

12La découverte de portraits en marbre dans les ciuitates de Gaule Lyonnaise demeure rare. Dans la cité des Éduens, on ne peut guère citer que les exceptionnels portraits de Saincainze (Nièvre)15, qui semblent associer un notable inconnu (éduen ?) et l’empereur Hadrien. Les autres découvertes de sculpture en marbre en ronde-bosse sont généralement de bien plus petites dimensions et semblent essentiellement ressortir de l’iconographie mythologique.

13À Sercy, la récurrence de découvertes de sculptures en marbre indique à l’évidence un établissement de statut élevé, dont la nature ne sera déterminée que par des découvertes complémentaires.

Bibliographie

Alexandridis 2004 : A. Alexandridis, Die Frauen des römischen Kaiserhauses : eine Untersuchung ihrer bildlichen Darstellung von Livia bis Iulia Domna, Mayence, Ph. von Zabern, 2004, 432 p.

Anonyme 1952 : Anonyme 1952, Séance du 28 juillet 1951, Mémoires de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Chalon, XXXIII, 1, 1952, 30-31.

Armand-Calliat 1937 : L. Armand-Calliat, Le Chalonnais gallo-romain. Répertoire des découvertes archéologiques faites dans l’arrondissement de Chalon, Chalon-sur-Saône, 1937, 296 p.

Armand-Calliat 1955 : L. Armand-Calliat, Sculptures gallo-romaines trouvées à Sercy, Revue Archéologique de l’Est, VI, 4, 1955, 394-401.

Balty, Cazes 1995 : J.-C. Balty, D. Cazes, Portraits impériaux de Béziers. Le groupe statuaire du forum, Toulouse, Musée Saint-Raymond, 1995, 133 p.

Balty, Cazes 2005 : J.-C. Balty, D. Cazes, Les portraits romains. 1. Époque Julio-Claudienne, Toulouse, Musée Saint-Raymond, 2005, 209 p.

Bonnefoy 1996 : M. Bonnefoy, Les découvertes gallo-romaines de Sercy, La Physiophile, 124, 1996, 76-102.

Bonnefoy, Parriat 1955 : M. Bonnefoy, H. Parriat, Les découvertes de Sercy, La Physiophile, 44, 1955, 47-60.

Espérandieu 1938 : E. Espérandieu, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, XI, Paris, Imprimerie nationale, 1938, 126 p.

Guey 1956 : J. Guey, Informations archéologiques. XIV e circonscription, Gallia, 14, 2, 1956, 266-281.

Monnier 1839 : A.-E. Monnier, Annuaire de Saône-et-Loire, Mâcon, 1839, 358 p.

Ragut 1838 : C. Ragut, Statistique du département de Saône-et-Loire, II, Mâcon, 1838, 399 p.

Rebourg 1994 : A. Rebourg, Carte archéologique de la Gaule. Saône-et-Loire, 71/3, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1994, 552 p.

Notes

1 Rebourg 1994, 106-107.

2 Espérandieu 1938, 8257.

3 Ragut 1838  ; Monnier 1839.

4 Armand-Calliat 1937, 272-273.

5 Armand-Calliat 1937, 272-273.

6 Armand-Calliat 1937, 272-273.

7 Anonyme 1952.

8 Bonnefoy, Parriat 1955 ; Armand-Calliat 1955.

9 Guey 1956, 275-278, fig. 16.

10 Bonnefoy 1996.

11 Ils étaient enroulés peut-être autour d’un anneau, ou serre-tête  : Balty, Cazes 2005, 183.

12 Alexandridis 2004, 117-137 nos10-51.

13 Balty, Cazes 2005, 186.

14 Balty, Cazes 1995, 54-59 no3.

15 Voir dans ce volume  : Deyts, Meissonnier, p. 127-136.

Table des illustrations

Crédits Clichés : Michel Kasprzyk Détourage : Simon Loiseau (Inrap).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/12858/img-2.png
Fichier image/png, 570k
Crédits Clichés : Michel Kasprzyk Détourage : Simon Loiseau (Inrap).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/12858/img-4.png
Fichier image/png, 232k
Crédits Clichés : Michel Kasprzyk Détourage : Simon Loiseau (Inrap).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/12858/img-6.png
Fichier image/png, 642k

© Publications du Centre Camille Jullian, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search