Version classiqueVersion mobile

Noms de lieux, noms de personnes

 | 
Sébastien Nadiras

Conclusion

Jean-Pierre Brunterc’h

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quatre jours durant, au travers de trente-deux communications, nous avons traité des noms de lieux et de personnes sous l’angle particulier de la question des sources et tenté une approche de la toponymie urbaine de Paris et de sa banlieue, ce qui n’est au fond qu’un exercice pratique de mise en œuvre des sources et ressources d’un espace géographique délimité et spécifique1.

Les sources, ainsi évoquées ou exploitées, sont la trace ultime de cultures très diverses qui se sont parfois développées à des siècles ou des milliers de kilomètres les unes des autres. Qu’y a-t-il de commun entre les inscriptions du territoire des Voconces de Vaison-la-Romaine et la toponymie amérindienne québécoise ? On découvre assez vite qu’au-delà des éléments factuels, dont chaque communication fait état, il y a l’exigence d’adopter la même méthode de description de la source, qui tienne compte de son formalisme, de son contenu, de sa raison d’être au sein d’une civilisation donnée, de son support, de sa ...

Auteur

Conservateur général du patrimoine, président du colloque

© Publications des Archives nationales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search