Version classiqueVersion mobile

Royauté, chefferie et monde socio-cosmique à Wallis ('Uvea)

 | 
Sophie Chave-Dartoen

Remerciements

Texte intégral

1Je souhaite exprimer ma reconnaissance aux personnes de Wallis sans qui ce travail au long cours n’aurait pas été mené. Tout d’abord, les chefs du village de ’Utufua qui m’ont accueillie et ont facilité mon travail sur plus de vingt années  : Manuele Liufau, Atou Liogi, Muni ’Iloai ainsi que tous les villageois, parmi lesquels les familles Siuli, Liufau, Fitialeata, Muli’aka’aka, Ikauno et Moeliku. Merci au Père Jaupitre, à Mikaele Tu’i et à Ataleno ‘Ofavaelua, à Hapakuke Lelevai et à Sanele Telepeni, à Koleti Siuli et Kilisi Tui, Nadia Kavakava-Filimoehala et à Pelelina Ikauno-Fakataulavelua. Merci également à Malia Hēmau Tuifua, Salomone et Tenisia ‘Iloai, Mikaele Puapua et à toutes les personnes qui m’ont porté assistance au fil de ces années. Un grand merci aussi à toutes les personnes qui, par les échanges et la discussion, ont participé plus indirectement à ce travail de synthèse. Je ne puis toutes les nommer et les prie de m’en excuser. J’espère que ce livre respecte l’idée que tous ont pu se faire de mon projet et qu’il puisse leur être un jour de quelque intérêt.

2Toute ma reconnaissance affectueuse va à Pelenato Mavaetau et à ses enfants qui m’ont accueillie parmi eux et choyée. Je leur associe Save Hukaetau, Manuele et Pelenatita Liufau ainsi que Soana Liufau, Lutoviko et Senonefa Fakatē, Polo et Tahomila Tokotu’u, Falakiko et Vaiomanu Mavaetau ainsi que leurs enfants  ; merci aussi à Nikola et Laime Vaitanoa ainsi qu’à leurs enfants, particulièrement Leone et Makalita, Mana et Seilala  ; Viane et Lose Hoatau, Pelesio et Velonika Hoatau et tous les membres des familles Hoatau, Mavaetau et Kafoa. J’exprime toute ma gratitude à Meliana Dartoen et à Seneto Mavaetau qui m’ont tant aidée et soutenue au fil des ans. Merci enfin à mon époux, Elisio, et à mes enfants qui ont partagé cette entreprise au long cours.

3Des pensées toutes spéciales vont à ma mère Fanette Chave et à Suliana Siuli-Mavaetau, récemment décédées et à la mémoire de qui ce livre et dédié. Il en va de même pour ‘Aliki Liufau qui m’a donné à comprendre sa société et à qui je dois tant. Je leur associe Kolio Mavaetau ainsi que Kilisina Sealeu-Fakatē, Setino et Valelia Siuli, Edith Ikauno, Tapea Fitialeata, Patelise Muli’aka’aka, Pelesese Tokotu’u, Kalisi Ponoso, Fatai Tui, Paulo Luifau, les Pères Ikauno et Tu’ipolota’ane, Malia Vaimalama, Siole et Corine Hoatau ainsi que Jean Lefebvre, tous disparus au cours de ce travail.

4Je remercie enfin Denis Monnerie, Cécile Leguy, Anne Tagant et Isabelle Leblic pour la lecture du manuscrit et leurs remarques  ; Isabelle Chave, Jean-Christophe Galipaud et Christophe Sand pour leurs conseils.

5Un grand merci à Marie-Louise Penin qui a réalisé les cartes de ce volume.

6Outre les terrains initiaux financés dans le cadre de la thèse, cette recherche au long cours a reçu le soutien de l’Université de Bordeaux (BQR), du laboratoire ATOTEM (EA2963) et des UMR-CNRS ADES (5185) et UMR-CNRS Passages (5319).

© pacific-credo Publications, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search