Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Qu’est-ce que la Text Encoding Initiative ?

 | 
Lou Burnard

Lectures complémentaires

Texte intégral

Le site web de la TEI (http://www.tei-c.org/index.xml) maintient une page de liens (http://www.tei-c.org/Support/Learn/tutorials.xml) vers des tutoriels en ligne ; nous en listons quelques-uns ci-dessous.

Les Guidelines de la TEI (http://www.tei-c.org/P5/) incluent une longue liste de références sur la théorie de l’encodage et la TEI en particulier, qui est disponible à l'adresse suivante : http://www.tei-c.org/Vault/P5/2.8.0/doc/tei-p5-doc/fr/html/BIB.html. Nous en listons ci-dessous quelques éléments que le lecteur pourra trouver utiles ou informatifs.

Le site web de Zotero héberge deux collections de références concernant la TEI : une plus générique( https://www.zotero.org/groups/tei/items), et une autre (https://www.zotero.org/groups/tei-lingsig/items/) plus centrée sur des questions linguistiques.

Tutoriels

Bertrand Lauranne, Demonet Marie-Luce, Fins Jorge et al., 2008-2012, Manuel d’encodage XML-TEI: Renaissance et temps modernes (Imprimés – manuscrits) http://www.bvh.univ-tours.fr/XML-TEI/index.asp. (Manuel d’encodage détaillé pour les imprimés anciens ; en français.)

Bingenheimer Marcus éd., 2009, TEI使用指南──運用TEI處理中 文文獻 Chinese TEI: A guide to using TEI with Chinese texts, Taipei, Taiwan E–learning and Digital Archive Program 數位典藏與數位學習國家型科技計畫, http://www.tei-c.org/Support/Learn/TEI-ChinLoc-2ndPrintEd.pdf. (Traduction chinoise du tutoriel de la TEI (édition P5) et articles annexes.)

Bodard Gabriel, Elliott Tom, Mylonas Elli éd., EpiDoc Guidelines: Ancient documents in TEI XML http://www.stoa.org/epidoc/gl/latest/. (Manuel d’encodage détaillé pour le matériau épigraphique et d’autres sources primaires anciennes.)

Burnard Lou, Sperberg-McQueen C.M., août 2012, TEI Lite: Encoding for Interchange: an introduction to the TEI: final revised edition for TEI P5, http://www.tei-c.org/release/doc/tei-p5-exemplars/html/tei_lite.doc.html. (Le tutoriel d’origine pour découvrir l’utilisation de la TEI. Aussi disponible dans une traduction française par Sophie David http://www.tei-c.org/release/doc/tei-p5-exemplars/html/tei_lite_fr.doc.html.)

Ciotti Fabio éd., 2005, Il Manuale TEI Lite: Introduzione Alla Codifica Elettronica Dei Testi Letterari Milano Sylvestre Bonnard. (Traduction italienne du tutoriel de la TEI (édition P4) ; accompagnée d’articles de présentation d’XML, sur la transition de P4 à P5, et sur les outils et techniques de la TEI.)

Dalmau Michelle, Hawkins Kevin éd., 2011, Best Practices for TEI in Libraries, http://purl.oclc.org/NET/teiinlibraries. (Spécifications détaillées d’un sous-ensemble de la TEI approprié pour la représentation des sources primaires, pour un travail dans le contexte des bibliothèques.)

Flanders Julia, Bauman Syd éd., 2007, Women Writers Project Guide to Scholarly Text Encoding, http://www.wwp.northeastern.edu/research/publications/guide/. (Site web fournissant une documentation et des conseils sur l’utilisation de la TEI pour encoder des livres imprimés anciens.)

Hawkins Kevin, 2010, Introduction to XML for Text, http://www.ultraslavonic.info/intro-to-xml. (Brève présentation de l’encodage en TEI pour les grands débutants.)

Loiseau Sylvain, 2002, Les Standards : autour d’XML et de la TEI, http://www.revue-texto.net/Corpus/Manufacture/standards/sommaire.html. (Aperçu détaillé de la TEI P4 et des standards XML liés ; en français.)

Van den Branden Ron, Vanhoutte Edward éd., 2010, TEI by Example, http://www.teibyexample.org. (Tutoriel en ligne fournissant des exercices pratiques et des exemples pour l’ensemble des modules de la TEI P4.)

Articles scientifiques et livres

Barnard David T., Burnard Lou, Sperberg-McQueen C. Michael, 1996, « Lessons learned from using SGML in the Text Encoding Initiative », Computer Standards & Interfaces, vol. 18, no 1, p. 3-10, http://dx.doi.org/10.1016/0920-5489(95)00035-6]. (Article technique résumant la façon dont SGML a été utilisé dans la TEI P3 pour implémenter la modularité, la personnalisation, et les hyperliens. Présente un intérêt pour l’histoire de l’ODD.)

Burnard Lou, Rahtz Sebastian, 2004, « RelaxNG with Son of ODD », Proceedings of Extreme Markup Languages 2004, http://conferences.idealliance.org/extreme/html/2004/Burnard01/EML2004Burnard01.html. (Description technique du nouveau système ODD développé pour la TEI P5.)

Burnard Lou, 2000, « Text encoding for interchange: a new consortium », Ariadne, no 24, juin 2000, http://www.ariadne.ac.uk/issue24/tei/. (Communiqué de presse décrivant le nouveau lancement de la TEI sous la forme d’un Consortium.)

Burnard Lou, Fiormonte Domenico, Usher Jonathan, 2001, « On the hermeneutic implications of text encoding », New Media and the Humanities: Research and Applications, Oxford, Humanities Computing Unit, p. 31-38, http://users.ox.ac.uk/~lou/wip/herman.htm. (Bref article soulignant la nature interprétative du balisage et le plaçant dans une antique tradition intellectuelle.)

Burnard Lou, O’Brien Katherine, O’Keeffe Katherine, Unsworth John, 2006, Electronic Textual Editing, New York, Modern Languages Association (Rassemblement d’articles par vingt-quatre experts couvrant tous les aspects de l’édition électronique textuelle au sein du paradigme TEI. Une version primitive est disponible en ligne sur le site web de la TEI.)

Burnard Lou, 2013, « The evolution of the Text Encoding Initiative: from research project to research infrastructure », Journal of the Text Encoding Initiative, no 5, http://jtei.revues.org/811. (Historique du développement de la TEI jusqu’à aujourd’hui.)

Coombs James H., Renear Allen, DeRose Steven J., 1987, « Markup systems and the future of scholarly text processing », Communications of the ACM, vol. 30, no 11, p. 933-947, http://xml.coverpages.org/coombs-hallgren.html, http://xml.coverpages.org/coombs.html, http://doi.acm.org/10.1145/32206.32209. (Polémique classique et influente défendant l’idée qu’un balisage descriptif plutôt que procédural est une activité scientifique.)

DeRose Steven J., Durand David G., Mylonas Elli, Renear Allen H., 1997, « What is text, really? », Journal of Computer Documentation, vol. 21, no 3, p. 1-24, http://doi.acm.org/10.1145/264842.264843. (Affirmation classique de l’hypothèse « OHCO » selon laquelle le texte est fondamentalement une « hiérarchie ordonnée d’objets de contenu ».)

Holmes Martin, Romary Laurent, « Encoding models for scholarly literature », Publishing and Digital Libraries: Legal and Organizational Issues, IGI Global, p. 88-110, http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00390966/PDF/romary_chap_iglezakis_book.pdf. (Présente l’utilisation de la TEI pour l’encodage et la gestion des publications académiques.)

Ide Nancy, Véronis Jean, 1995, The Text Encoding Initiative: Background and Contexts, Dordrecht, Boston, Kluwer Academic Publisher (Rassemblement essentiel de dix-sept articles publiés à l’origine comme un numéro double de Computers and the Humanities en 1994. Des contributeurs TEI majeurs de la première génération offrent un aperçu de l’approche de la TEI pour encoder des textes spécifiques, complété par des articles classiques sur les objectifs et la conception de la TEI, et sur SGML.)

Ide Nancy, Romary Laurent, 2004, « A registry of standard data categories for linguistic annotation », Proceedings of the 4th International Conference on Language Resources and Evaluation – LREC’04, Lisbon, Portugal, p. 135-138, http://hal.inria.fr/inria-00099858. (Décrit le développement d’un composant de Data Category Registry (DCR) pour un système d’annotation linguistique ; un standard ISO d’importance majeure pour l’encodage de l’analyse linguistique.)

Mertz David, 2003, XML Matters: TEI. The Text Encoding Initiative, an XML Dialect for Archival and Complex Documents, http://www-106.ibm.com/developerworks/xml/library/x-matters30.html. (Une intéressante perspective sur TEI et XML, vus de l’extérieur de la communauté académique.)

Mylonas Elli, Renear Allen, 1999, « The Text Encoding Initiative at 10: not just an interchange format anymore – but a new research community », Computers and the Humanities, vol. 33, no 1-2, http://dx.doi.org/10.1023/A:1001832310939. (Introduction à un ensemble rétrospectif de douze communications sélectionnées parmi celles présentées lors du congrès du dixième anniversaire de la TEI, tenu à Brown University en novembre 1997.)

Thomas Schmidt, 2011, « A TEI-based approach to standardising spoken language transcription », Journal of the Text Encoding Initiative, no 1, http://jtei.revues.org/142. (Passe en revue les schémas de transcription existants pour le langage oral, et évalue la possibilité d’utiliser la TEI comme une interlangue entre eux.)

Sperberg-McQueen C. Michael, 1991, « Text in the electronic age: textual study and text encoding, with examples from medieval texts », Literary & Linguistic Computing, vol. 6, no 1, p. 34-46, http://dx.doi.org/10.1093/llc/6.1.34. (Présentation classique de la théorie du balisage appliquée à l’édition de sources primaires.)

Wittern Christian, Tuohy Conal, Ciula Arianna, 2009, « The making of TEI P5 », Literary and Linguistic Computing, vol. 24, no 3, p. 281-296, http://dx.doi.org/10.1093/llc/fqp017. (Rapport détaillé sur le travail éditorial qui a abouti à la première édition de la TEI P5.)