Version classiqueVersion mobile

L’idée de l’Europe

 | 
Rotraud von Kulessa
, 
Catriona Seth

56. Se vouloir cosmopolite

Texte intégral

1En 1785 paraît le Journal d’un tour des Hébrides avec Samuel Johnson, rédigé par son ami l’Écossais James Boswell (1740–1795i) à partir de ses notes de voyage de l’été et de l’automne 1773. La préface contient cette déclaration d’un cosmopolite authentique qui avait parcouru nombre de nations européennes.

2Je suis, du moins je me flatte d’être, entièrement un citoyen du monde. Dans mes voyages à travers les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, la Corse et la France, je ne me suis jamais senti loin de chez moi, et j’ai un amour sincère pour tout proche, toute langue, tout peuple et toute nation.

3James Boswell,
Vie de Johnson, incluant leur Tour dans les Hébrides (1785).

Pour lire le texte original en ligne (édition de 1876) : https://books.google.co.uk/​books?id=po8EAQAAIAAJ&printsec=frontcover

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/obp/docannexe/image/4163/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 54k

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search