Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine https://books.openedition.org/msha CC0 publication@msha.fr L’habitat des élites urbaines en Europe à l’époque moderne L’intention du petit groupe que nous avions réuni à Bordeaux en janvier 2017 dans le cadre du CEMMC (Centre d’études des mondes moderne et contemporain), composé d’historiens et d’historiens de l’art venant d’universités européennes très variées, était de réfléchir à une synthèse sur les hôtels particuliers et les demeures des élites urbaines à partir d’une succession de livres élaborés en commun. Trois thèmes se sont dégagés au cours de nos échanges qui fourniront l’armature de ce premier ouvrage qui a été élaboré à Poznan en Pologne : l’hôtel et son insertion dans l’espace urbain, les usages de l’hôtel particulier et enfin une série de monographies nationales ou urbaines permettant de saisir toute la diversité de la notion. Au Siècle des Lumières, la demeure n’était certes plus l’apanage de la noblesse mais bien de ceux qui avaient les moyens financiers de la faire construire, que cela soit des nobles d’épée ou de robe, des financiers, des grands bourgeois, bientôt des industriels… Sorte de châteaux urbains ou de palais à l’italienne selon les référents, ces hôtels étaient un signe de magnificence, d’ostentation, de prestige et un enjeu entre les élites anciennes et les nouveaux riches issus de la bourgeoisie. Le fait d’aller de l’Espagne à la Lituanie et des Provinces-Unies à l’Italie a permis aux auteurs de faire apparaître des similitudes stylistiques à une époque où tout circulait à commencer par les architectes et les maçons mais aussi de dresser une typologie régionale.

]]>
https://books.openedition.org/msha/20286 2021-02-01 Michel Figeac Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Les sports en eaux vives Les sports d'eaux vives sont devenus un atout majeur dans le développement des activités sportives, estivales et de tourisme. En liaison avec les rivières et les gaves, l'édification des stades d'eaux vives est aussi un élément important de réhabilitation et de reconversion de nombreux espaces urbains périphériques et sinistrés. De l'organisation de compétitions internationales à l'initiation sportive des jeunes scolaires, en passant par un éventail de stages diversifiés (préparation olympique, sélections régionales, initiations-découvertes tous publics, etc.) ou d'accueil journalier, ces sites ont un impact sur l'emploi sportif et la vie économique locale. Ils contribuent à l'attractivité des territoires, à la qualité du cadre de vie et à la protection de l'environnement. Seule une gouvernance partagée permet de conjuguer les compétences politiques, économiques, sociales et culturelles, de résoudre les problèmes rencontrés et de mobiliser les ressources indispensables pour promouvoir ces nouveaux territoires sportifs, en France et dans les pays voisins.

Réunissant une vingtaine de personnalités compétentes qui sont intervenues face à un public motivé, l'Université Sportive d'Été de l'UNCU a dressé un état des lieux argumenté sur le thème des sports d'eaux vives en liant héritages du passé, problématiques actuelles et défis pour les prochaines décennies. Autre originalité, l'USE a permis de croiser l'analyse des acteurs et décideurs politiques, l'expertise des spécialistes de l'innovation technologique, avec les travaux des chercheurs universitaires, l'expérience des gestionnaires, celle des éducateurs sportifs et des compétiteurs.

Quelle ville autre que celle de Pau, à la veille d'organiser les Mondiaux de canoë-kayak en 2017, bénéficiant du rayonnement du Club Universitaire Pau-Pyrénées Eaux Vives et du dynamisme de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, aurait été mieux armée pour accueillir la 32ème Université Sportive d'Été ?

]]>
https://books.openedition.org/msha/385 2019-11-14 Jean-Paul Callède Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Les nouvelles cathédrales du sport Avec l'effervescence que suscite la possible réussite d'une candidature prochaine de la ville de Paris pour accueillir les Jeux olympiques d'été de 2024, entre autres événements sportifs majeurs déjà programmés, il n'était pas inutile de consacrer l'Université sportive d'été 2015 à ce thème. La métaphore filée autour des cathédrales du sport, jointe à la ferveur des officiants et fidèles qui s'y pressent nous est soufflée par de fameux gens de plume comme Per Olov Enquist, Christian Montaignac et quelques autres. Le tropisme qu'exerce aujourd'hui le Qatar va-t-il précipiter la bascule d'une religion du sport... à une autre ? Par l'intermédiaire de Qatar Sport Investments, le pays mise sur le sport, « seule religion universelle », selon l'Émir du Qatar, pour construire sa réputation. L'argent des hydrocarbures est devenu roi, dans ces affaires-là, combiné avec des facteurs géopolitiques et des logiques intra et intercontinentales.

La 33e Université sportive d'été s'est portée sur la ville de Limoges qui possède d'incontestables atouts et les organisateurs de l'USE (UNCU & UJSF) savaient pouvoir s'appuyer sur le Limoges Étudiants Club. L'Université de Limoges abrite l'équipe du Centre de Droit et d'Economie du Sport de réputation nationale et européenne, et la Capitale du Limousin est aussi l'une des grandes villes du basketball avec son club historique, le CSP Limoges.

Pendant quelques jours, les participants ont tenté d'apporter des éléments de compréhension, d'évaluation et de prospective, y compris dans une démarche critique, à propos de questions pour lesquelles, dans les convictions et les réponses exprimées par les parties prenantes, la passion le partage avec la raison, l'optimisme avec le scepticisme, et pas toujours dans des proportions satisfaisantes.

]]>
https://books.openedition.org/msha/508 2019-11-14 Jean-Paul Callède Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Sur les traces du passé de l’éducation… Ce livre invite à examiner les traces du passé de l’éducation par le biais de l’ensemble des supports patrimoniaux qui sont aujourd’hui à la disposition des chercheurs. Il permet également de montrer le rôle de l’historien dans la valorisation scientifique du patrimoine de l’éducation. Cet ouvrage est publié dans le cadre du programme de recherche Patria (Entre histoire et mémoire, le patrimoine aquitain de l’éducation : http://www.patrimoine-aquitain-education.fr/) porté par le CEMMC et l’ESPE d’Aquitaine. Il montre la richesse et la diversité de ce patrimoine éducatif qu’il ne faut pas cependant sacraliser mais étudier en historien, avec méthode et esprit critique. L’ouvrage rassemble les contributions de nombreux chercheurs spécialistes du champ de l’histoire de l’éducation et couvre un grand nombre de domaines concernant l’enseignement, la culture scolaire et plus largement l’éducation et cela à travers trois grands axes : la diversité du patrimoine éducatif pour l’historien, le patrimoine éducatif exploré par les historiens, les nouveaux territoires de la recherche en histoire de l’éducation.

]]>
https://books.openedition.org/msha/597 2019-11-14 Jean-François Condette et Marguerite Figeac-Monthus Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Formes du savoir médical à la Renaissance Les études réunies dans cet ouvrage constituent le premier volet, consacré aux savoirs médicaux, d'un projet plus ample qui a eu pour but de contribuer à l'analyse des formes du savoir scientifique à la Renaissance. Elles résultent des réflexions menées pendant plusieurs années au sein de deux séminaires, l'un ayant porté sur la « Pratique du dialogue et de la dispute dans les textes médicaux (1450-1650) », l'autre ayant exploré les « Formes du savoir » de 1400 à 1750, ainsi que d'une journée d'étude consacrée aux régimes de santé à la Renaissance.

À travers des approches variées, les auteurs qui ont contribué à ce volume s'interrogent sur la spécificité du savoir médical renaissant et sur sa mise en forme par rapport aux savoirs antiques et médiévaux. L'ouvrage est organisé en deux parties : l'une, plus théorique, porte sur l'analyse générale des formes du savoir médical dans leur ensemble, l'autre, plus pratique, est consacrée au genre épistémique du régime de santé.

]]>
https://books.openedition.org/msha/799 2019-11-14 Violaine Giacomotto-Charra et Jacqueline Vons Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Pour en finir avec la fabrique des garçons. Volume 1 Si conventions et chartes pour l'égalité des sexes se multiplient depuis presque trente ans avec plus ou moins de bonheur, peut-être est-ce parce que les filles demeurent les publics-cibles privilégiés de la volonté émancipatrice institutionnelle. Notre système scolaire semble avoir bien du mal à penser, en complémentarité et même en priorité, l'évolution des garçons... Tant que des mécanismes de séparation et de hiérarchisation des sexes œuvreront au sein même de l'école, tant que les garçons seront confrontés à l'injonction paradoxale d'être dociles à l'institution tout en affirmant leur virilité, tant que nous resterons aveugles aux nouvelles formes d'entre-soi masculin, tant que l'école continuera à penser que tous les élèves sont hétérosexuels et conformes aux normes de genre, les choses auront du mal à évoluer...

Quels leviers peuvent permettre un changement, profitable aussi bien aux filles qu'aux garçons, dans une école plus égalitaire ? Une école émancipatrice ne devrait-elle pas être, avant tout, une école accueillante à toutes les variations des rôles de genre qui ne sauraient se résumer à la bicatégorisation fille-garçon ?

]]>
https://books.openedition.org/msha/930 2019-11-14 Sylvie Ayral et Yves Raibaud Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Pour en finir avec la fabrique des garçons. Volume 2 Ce deuxième volume applique la réflexion sur la fabrique des garçons aux activités organisées en périphérie de l'école. Celles-ci participent fortement à la construction des identités sexuées et à leur bicatégorisation, alignée le plus souvent sur les stéréotypes de genre. Le sport apparaît comme un temple du masculin, présentant l'homme comme l'être le plus fort, même si la place des femmes, minoritaire, n'a cessé de progresser, en particulier au sein de pratiques ludosportives plus mixtes. Dans le monde de la culture, plus que jamais dominé par les hommes, les pratiques féminines sont importantes mais se heurtent à des plafonds de verre, dans un contexte de minorisation des activités spécifiquement féminines. Les vacances et les loisirs permettent une plus grande fluctuation des rôles de genre, même si les activités proposées reproduisent le plus souvent les stéréotypes et la hiérarchisation qui en découle. Quel pourrait être le rôle du sport, de la culture et des loisirs dans le renouvellement d'une réflexion sur la mixité et la coéducation des filles et des garçons ?

]]>
https://books.openedition.org/msha/1146 2019-11-14 Sylvie Ayral et Yves Raibaud Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Le tournant numérique des sciences humaines et sociales Mouvement, bifurcation, révolution, tournant ? Les termes et métaphores par lesquels sont décrites les mutations des pratiques de recherches en sciences humaines et sociales, opérées et nécessitées par l'usage des technologies numériques sont nombreux. L'étude de ces mutations, et des nouvelles pratiques qu'elles entraînent et autorisent, dessine un champ de réflexion, désormais englobé sous le terme d'Humanités digitales, qui a particulièrement stimulé la réflexion des chercheurs ces dernières années en Sciences Humaines et Sociales, mais aussi dans le champ des Humanités et des Arts.

L'ouvrage que nous proposons s'inscrit dans la lignée de ces études sur les bouleversements technologiques et leurs implications, dans le domaine scientifique, à la fois sur les communautés épistémiques, mais aussi sur la nature des savoirs, leurs modes d'élaboration, de diffusion et de patrimonialisation, notamment dans le domaine des sciences humaines et sociales.

La plupart des textes qui sont présentés dans cet ouvrage ont fait l'objet d'une communication lors de journées d'étude sur les Humanités digitales, organisés par le laboratoire MICA (Médiations, Information, Communication, Arts EA 4426) de l'Université Bordeaux Montaigne, en collaboration avec sept laboratoires du campus universitaire bordelais, mais aussi de Paris 3 et de l'IRI, le laboratoire de recherche du Centre Pompidou. Ces réflexions poursuivent l'ambition de fournir des matériaux pour la réflexion, dans un domaine qui suscite des interrogations nombreuses et sur lequel l'Université Bordeaux Montaigne poursuit une réflexion active, notamment à travers des journées d'études annuelles depuis 2011.

]]>
https://books.openedition.org/msha/1305 2019-11-14 Valérie Carayol et Franck Morandi Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
La laisse électronique L'activité numérique des cadres sur leurs différents terminaux électroniques mobiles s'intensifie au rythme des nouvelles injonctions à communiquer des organisations contemporaines. Connectés, hyper connectés, débordés, comment les cadres vivent-ils leurs pratiques des outils de communication mobiles? Comment font-ils face à ce qui est parfois évoqué comme une « laisse électronique » ? À travers plusieurs enquêtes qualitatives et quantitatives, auprès de cadres, de directeurs des Ressources Humaines et de responsables syndicaux, cet ouvrage dresse un panorama nuancé des pratiques et des usages numériques dans les entreprises contemporaines. À la veille de l'édification du Droit à la Déconnexion (issue de l'article 55 de la Loi n°2016-1088 du 8 août 2016), ce livre apporte un double éclairage : d'une part, il rend compte du sens des pratiques numériques mises en œuvre par les individus et collectifs de travail pour mener à bien leur activités quotidiennes, et, d'autre part il pointe les écueils d'une forte prescription des usages technologiques, en termes d'appropriation, de liberté et d'autonomie dans le travail.

]]>
https://books.openedition.org/msha/1650 2019-11-14 Valérie Carayol, Cindy Felio, Feirouz Boudokhane-Lima et Nadège Soubiale Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Identifier et catégoriser les langues minoritaires en Europe Les récents développements politiques et juridiques en France tendant vers une ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires montrent que la thématique des langues minoritaires, bien qu'elle ne soit pas toujours au premier plan, ne perd jamais de son actualité.

Le présent ouvrage résulte d'une recherche pluridisciplinaire menée dans le cadre du Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur les Langues Minoritaires en Europe (GRILME) et du programme Langues minoritaires et marges linguistiques en Europe, soutenu par le Conseil régional d'Aquitaine. Associant des juristes et des linguistes, tant universitaires que praticiens, ce Groupe de travail a organisé de nombreux séminaires et journées d'études autour d'un but commun : identifier et catégoriser les langues minoritaires en Europe occidentale. C'est à partir de ces rencontres, riches et variées, que le présent ouvrage a été conçu.

Cette étude fait apparaître une situation contrastée. Si la tendance à la protection des langues minoritaires est désormais généralisée en Europe occidentale, sous l'impulsion notamment du Conseil de l'Europe, la façon dont elles sont appréhendées et protégées varie grandement d'un espace à l'autre, d'une région à l'autre, en fonction de ('Histoire et de la structuration politique.

]]>
https://books.openedition.org/msha/1747 2019-11-14 Joan Busquets, Sébastien Platon et Alain Viaut Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
50 questions à la ville Les transformations spatiales, sociales et territoriales de la ville - au sens générique du terme - s’élaborent à la fois sous l’effet d’influences externes multiples, liées aux environnements économiques, culturels, territoriaux, et des dynamismes endogènes des espaces urbains. Pour appréhender cette complexité mouvante, les sciences de la ville suivent actuellement des cheminements pluriels et s’efforcent de renouveler leurs problématiques de recherche.

C’est dans cette perspective que s’inscrit cet ouvrage qui propose de répondre à une cinquantaine de questions sur la ville et son devenir, en pensant la réinvention de l’urbain autour de trois thématiques : les sémiotiques et les langages de l’urbain, les stratégies et les acteurs urbains, les synergies et les énergies urbaines. Sont ici réunis, autour du géographe Jean Dumas, des chercheurs et des acteurs reconnus dans les champs de la géographie, de l’aménagement et des sciences sociales, et ayant collaboré avec la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine et avec lui.

Ces 50 questions à la ville interpellent la communauté scientifique et les doctorants qui prennent la ville et l’urbain pour objet de recherche, mais également les étudiants d’architecture, de géographie et d’urbanisme, ainsi que tous ceux qu’intéressent les changements actuels d’un espace dominant de la vie publique et sociale.

]]>
https://books.openedition.org/msha/2424 2019-11-14 Jean-Pierre Augustin et Michel Favory Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Bordeaux, une ville sans histoire(s) Comment parler de la ville dès lors que l'on choisit de la traiter en tant qu'objet présent, isolé de toute nomination, de connotation historique et culturelle ? Tel est le propos qui a conduit à l'élaboration de méthodologies originales et a la présentation de nouvelles images intellectuelles du code urbain.

S'appliquant au cas bordelais, les outils d'investigation permettent de présenter deux grands ensemble de données, venant certes en complément mais répondant à deux considérations, la ville en tant que continuité spatiale dans un site d'une part, la ville structurée par le réseau hiérarchisé d'une voirie qui forme l'espace tout en s'inscrivant strictement dans la nappe urbaine.

Pour le premier thème, il apparaît que l'essence même des propos peut être d'établir une liaison conséquente entre ce qui ressort du monde des images et de la représentation et la mise en forme langagière qui implique l'usage résumé de la métaphore comme forme d'expression des choses spatiales. Le second thème travaille sur les structures organisatrices en s'efforçant de définir une logique de hiérarchisation permettant le passage de l'ensemble urbain jusqu'aux éléments de proximité qui fondent la vie quotidienne.

La coordination entre les deux perspectives s'impose dans sa capacité à lier la continuité du bâti avec les réseaux de la communication illustrant l'efficacité d'une approche initialement déductive fondée sur la construction théorique de la linguistique avec l'empirisme méticuleux des traductions graphiques indispensables à l'identification originale de ce réseau intermédiaire du « raidisseur ».

Ainsi, une image originale de l'espace urbain va naître combinant un exposé dense sur les modalités de l'agglomération spatiale structurée par une mission organisée d'un réseau de voiries imaginant et maintenant la solidité de la ville.

]]>
https://books.openedition.org/msha/2908 2019-11-14 Jean Dumas Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Panel Florenski et l’Europe Alors que la communauté intellectuelle russe vient de commémorer le 130e anniversaire de la naissance de Pavel Florenski, le présent recueil se veut être un signe de son actualité dans les sciences humaines de ce début de xxie siècle. Tous les textes du recueil ont en commun de mettre en lumière le dialogue de la pensée de Florenski avec la tradition européenne au sens large, à en montrer les points de divergence et de convergence, ainsi que le dialogue actuel qui se noue, en Russie et en Europe, autour de la réception de son œuvre.

Le recueil se compose de vingt-trois articles rédigés par des chercheurs russes et français, regroupés en deux parties : la première est consacrée à la philosophie de Pavel Florenski, autour notamment des questions du rationalisme ou du lien entre philosophie et mystique ; la seconde, intitulée « Pavel Florenski et la culture européenne », aborde les autres champs de sa pensée : psychologie, sociologie, anthropologie, mais aussi la question des arts et de l'esthétique.

]]>
https://books.openedition.org/msha/3000 2019-11-14 Florence Corrado-Kazanski Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Lois naturelles et lois culturelles En Russie, dans les années 1920, des conditions de vie postrévolutionnaires suscitent une effervescence intellectuelle qui remet en question des considérations idéologiques, parmi lesquelles figurent les notions de lois naturelles et de lois culturelles.

Les lois naturelles, dans le monde du vivant, sont les processus biologiques (tributaires de la matière inerte) qui déterminent l'évolution de la vie ; les lois culturelles sont les processus qui fondent le développement des sociétés. Du degré de perception de leur interdépendance résultent les stratégies de vie et de survie de ces sociétés, des individus qui peuplent la terre ; il en découle également des réflexions sur la nature de l'esprit et de la matière, de la séparation du corps et de l'esprit ou de leur unité : celle-ci peut s'entendre en termes de prééminence, et celle du corps présuppose une matérialité du langage, de la pensée, de l'esprit, dès lors qu'il peut leur être refusé tout caractère abstrait.

Dans cet ouvrage, on s'interroge sur la façon d'établir précisément cette interdépendance, ce faisant en se référant avant tout aux réflexions d'un philosophe russe, Gustave G. Chpet, personnalité intellectuelle de premier plan, exilé en Sibérie, puis fusillé en 1937, mais également particulièrement aux travaux de trois scientifiques russes, Lev S. Vygotski, Vladimir I. Vernadski et Alexandre 1. Oparine, qui, en se situant par rapport au matérialisme historique imposé, ont abordé la question de l'évolution, du hasard et de la sélection naturelle.

Dans son approche des phénomènes culturels comme réalité matérielle « détachée », Chpet privilégie l'étude du langage verbal, entendue comme système de signes constituant l'espace et le temps historiques - champ de reconnaissance et de survivance. En approfondissant l'étude de la notion de forme interne du mot, on y révèle des processus cognitifs qui, présentés comme des lois à signifiance sociale, peuvent, selon nous et à rebours de l'idéalisme, du matérialisme historique et du structuralisme confondus, être apparentés aux lois à signifiance biologique dont parle Darwin : le propos de cet ouvrage, faisant référence aux apports actuels de la paléoanthropologie, de l'éthologie animale, de la génétique et de la neurobiologie, est d'affirmer que l'esprit n'est ni incorporel ni immatériel, dès lors que cette qualification s'applique au langage verbal.

]]>
https://books.openedition.org/msha/3247 2019-11-14 Nicolas Zavialoff Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Sport, nature et développement durable Aujourd’hui, plus que jamais, le fait sportif est envisagé sous l’angle du développement durable. Ce dernier, qui est autant sinon plus une perspective ouvrant sur le futur qu’une réalité tangible, fournit l’occasion d’interroger les pratiques sportives d’aujourd’hui. Les activités de pleine nature, qui ont connu un essor spectaculaire, doivent se montrer respectueuses de l’environnement et des activités économiques locales (élevage, agriculture, par exemple). Les aménagements pour le sport (les équipements et leur desserte, les structures d’accueil, les sites, les itinéraires) donnent matière à des consignes très strictes afin de protéger les lieux. Les comportements des publics de pratiquants (au quotidien, de fin de semaine, en séjour de vacances ou selon d’autres modalités de fréquentation) font l’objet de préconisations précises en appelant à une conduite responsable et à ce que l’on désigne comme une attitude relevant de l’éco-responsabilité ou de l’éco-citoyenneté. Des champions et des championnes qui brillent dans les sports de pleine nature se mobilisent pour promouvoir cette noble cause.

]]>
https://books.openedition.org/msha/3337 2019-11-14 Jean-Paul Callède, Fabien Sabatier et Christine Bouneau Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Surf à contre-courant La codification et la normalisation des pratiques renvoient à la modernité sportive où seule compte l'excellence. Quant à la post-modernité, elle plébiscite le jeu avec la pesanteur et la gravité afin d'éprouver l'extase et le vertige de l'activité physique sans poursuivre d'autre motif d'existence que de jouir de l'instant présent. Les contributions réunies dans cet ouvrage s'efforcent de dépasser ce clivage en considérant que le surf n'est pas uniquement le sanctuaire des performances ou passions sportives, mais qu'il est aussi, et surtout, une expérimentation charnelle de l'intensité de l'être-au-monde.

Surfeurs pour la plupart d'entre eux, et ainsi forts d'une « participation observante », les auteurs de cet ouvrage adoptent un nouveau point de vue fondé sur l'analyse du sensible, de l'intime, de l'imaginaire, et des interactions symboliques. En questionnant le sens que les surfeurs donnent à leurs existences, ces recherches révèlent que les accomplissements inhérents à cette pratique singulière dépassent les frontières du champ sportif ; qu'ils recouvrent des dimensions culturelles, sociales, esthétiques, éthiques et politiques dont la portée dépend étroitement de la profondeur des relations à la Nature, au Corps, à Soi, à l'Autre, et à l'Espace !

Le surf est envisagé comme une épiphanie des dynamiques sociales, c'est-à-dire un marqueur emblématique d'une société en transition. Inscrites à contre-courant, ces recherches entendent consacrer la légitimité du surf en sciences humaines et sociales.

]]>
https://books.openedition.org/msha/3628 2019-11-14 Ludovic Falaix Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Vignobles et vins en Aquitaine En Aquitaine, première région vitivinicole française, la vigne est présente sur la majeure partie des territoires, et la filière, avec ses exploitations en Appellation d'Origine Contrôlée, ses caves coopératives et ses maisons de négoce, constitue une forte composante de l'économie régionale. Les grands crus sont les principaux référents pour l'image des vins aquitains et tirent vers le haut l'ensemble du vignoble, et cependant les vins de Bordeaux occultent la diversité et la richesse des vins aquitains, ce qui nuit à une image de l'Aquitaine comme pays du vin. Vignobles et vins en Aquitaine s'attache à étudier ce paradoxe.

La première partie, dans une synthèse de nombreux écrits de recherche, explique comment les histoires agraire, économique et humaine de la région ont fait du vin une spécificité aquitaine, inscrite dans les paysages et les sociétés, et évalue le rôle de la « place de Bordeaux ». La seconde partie propose des éclairages plus circonstanciés, regroupés en deux thèmes : les facteurs et marqueurs de la construction des territoires viticoles constituent un premier axe d'étude, suivi par les représentations et la défense de l'image qui forment un second champ. Les territoires viticoles aquitains sont des constructions sociales complexes, génératrices d'une identité forte et porteuse.

Cet ouvrage a été réalisé par la collaboration d'historiens, géographes, économistes ou œnologues au sein de la MSHA et dans le cadre de programmes pluridisciplinaires du CERVIN (composante de l'UMR ADES). Il soulève des problématiques telles que l'articulation entre société et terroir, les effets déformants du système AOC ou les logiques territoriales « de clocher » qui ont perturbé la création d'une identité régionale. Les recherches de ces différents auteurs nous permettent de comprendre comment les viticulteurs aquitains ont été en mesure de maintenir une production que le monde entier envie encore malgré la crise.

]]>
https://books.openedition.org/msha/3795 2019-11-14 Jean-Claude Hinnewinkel et Sandrine Lavaud Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Essai géographique sur la crise du Bordeaux La profonde crise qui depuis plus de dix ans secoue le vignoble bordelais et met en péril bien des exploitations a fait l'objet de nombreuses analyses. Pour autant tout ne paraît pas avoir été dit dans la mesure où celles-ci ont surtout été le fait d'économistes qui, est c'est bien logique, ont mis l'accent sur le marché. Aussi, les solutions proposées sont avant tout des propositions économiques ne prenant que rarement en compte les problèmes sociaux et jamais les territoriaux.

D'un parti pris volontairement opposé, cet « essai géographique sur la crise du bordeaux » place le curseur sur l'avenir des terroirs, ces territoires de production de vin de qualité construit dans la longue durée de leur histoire par les organisations de producteurs qui les ont créés et qui les font durer.

Après une mise en perspective de leur genèse, l'ouvrage aborde les menaces qui pèsent sur ces terroirs, puis les auteurs avancent des pistes de réflexion en direction d'une reterritorialisation des appellations d'origine contrôlée. C'est en effet pour eux la seule façon de maintenir le dense tissu de cette agriculture paysanne qui a fait la force des terroirs dans le passé et qui semble en mesure d'assurer leur développement durable.

]]>
https://books.openedition.org/msha/4000 2019-11-14 Jean-Claude Hinnewinkel, Nathalie Corade et Hélène Velasco-Graciet Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Les logiques spatiales de l’innovation sportive Dans le sport, l'innovation s'impose de façon non équivoque, au moins en comparaison avec d'autres domaines de la vie sociale. La maîtrise de l'innovation - qu'elle soit ou non technique - et l'obligation de maintenir la recherche de solutions nouvelles sont bien des facteurs d'accès indispensables à la réussite sportive.

Des chercheurs en sociologie, histoire économique, management et gestion des entreprises, sciences du sport et communication, ont confronté leurs travaux sur l'évolution de sports aussi divers que l'aviron à ses débuts, le rugby amateur ou professionnel, le football, la voile de compétition, le surf et les sports de glisse en Aquitaine, avec un grand crochet par la Martinique pour les compétitions de yoles martiniquaises… Ils examinent les conditions d'émergence et les multiples configurations que peut prendre l'innovation. Ils dégagent la morphologie des processus d'innovation également étudiés sous l'angle des politiques publiques territoriales et au sein d'associations sportives ou de clubs omnisports marqués depuis peu par des phénomènes de professionnalisation.

]]>
https://books.openedition.org/msha/4102 2019-11-14 Jean-Paul Callède et André Menaut Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Le sport malade de ses contradictions… La réflexion sur le sport cultive le paradoxe et s'enferme dans une voie sans issue : elle ne cesse de plaider en faveur des "valeurs" du sport, et dans un même mouvement, au nom du "réalisme", elle renie ce qu'elle vient de défendre... L'Université d'Été 1999 a pris pour sujet cette impasse et s'est penchée sur quelques-unes des zones de tensions que sous-tendent des conflits, menaçant à court terme de conduire à des explosions.
La première concerne l'image du champion. À la merveilleuse figure d'un sport qui unit les uns et les autres dans une fête pour tous, vécue à l'occasion de la finale de la Coupe du Monde de Football, fait tristement écho la désolante image du champion du Tour de France... Combien de temps encore, dans ces conditions, pourra rester crédible le discours sur les valeurs du sport ?
Faut-il alors - et c'est la deuxième ligne de tensions - se prendre à rêver d'un sport "bio", garanti "sans engrais chimique". Faut-il imaginer comme inévitable une fracture du sport avec d'un côté les jeux du cirque et de l'autre un sport santé, pratiqué par le plus grand nombre ?
Une troisième zone de tensions est celle qui voit se développer les OPA sur le sport. Ces offres publiques d'achat, de glissements en dérapages, finissent par conduire à des dérives potentiellement explosives, introduisant une barrière entre un sport de "riches" et un sport de "pauvres".
Du même coup se pose - et c'est la dernière zone de tensions qui est étudiée -, la question de la formation. Quelle définition donner à cette formation quand l'avenir du sport apparaît aussi incertain ?

]]>
https://books.openedition.org/msha/4287 2019-11-14 Jean-Paul Callède Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Le sport saisi dans son évolution récente Les transformations spectaculaires que connaît le sport sont au cœur de ces Cahiers de l'Université Sportive d'Été. Transformations opérant de l'intérieur, à l'initiative du mouvement sportif lui-même ? Transformations l'affectant de l'extérieur, du fait d'une médiatisation excessive ou sous l'influence du pouvoir de l'argent, par exemple ? Décisions et positions adoptées par les acteurs politiques, à chacun des niveaux d'organisation de la société ? Combinaison plus ou moins réussie, aussi, de différentes forces en présence ?

Des sportifs, des entraîneurs, des dirigeants portent des regards croisés sur le rôle des médias, celui des acteurs politiques engagés dans le sport, et sur l'évolution du métier de journaliste de sport. La perspective historique permet de cerner les références relatives aux fondements du sport tandis que d'autres traits caractéristiques sont plutôt des expressions conjoncturelles.

Ces échanges sont une occasion privilégiée d'avancer sinon des propositions, tout au moins de clarifier des certitudes sans équivoque : identifier des itinéraires de réussite sportive indissociables de l'éducation, de l'éthique et d'un rapport aux valeurs, liant processus de transmission et d'acquisitions, réaffirmer ce qui fait la matrice de l'acte sportif tout en dénonçant les dérives qui la menacent, s'obliger plus que jamais à un rigoureux travail de distanciation critique, instruit et sans complaisance, sur l'évolution récente du sport.

La 29e Université Sportive d'Été, organisée conjointement par l'Union Nationale des Clubs Universitaires (UNCU) et l'Union des Journalistes de Sport en France (UJSF), s'est tenue à Montpellier, au sein de l'UFR STAPS, du 22 au 24 septembre 2011.

]]>
https://books.openedition.org/msha/4369 2019-11-14 Jean-Paul Callède Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Le sport dans la France d’aujourd’hui L'actualité du sport, à ses différents niveaux d'engagement et de pratique, suscite bien des interrogations. Les dirigeants des clubs, des comités et des ligues, des fédérations également sont souvent confrontés à des situations qui les font douter de l'efficacité de leur action. Selon certains, la répartition inégale du pouvoir et la faible reconnaissance qui leur est octroyée, au sein même du Mouvement sportif organisé, sont un manquement aux principes démocratiques. La diversité grandissante des activités physiques et sportives et la complexité des dispositifs mis en place pour le sport de compétition échappent en principe à toute prétention hégémonique. Jadis omniprésent dans la modernisation du sport en France, l'État était devenu un État animateur et partenaire du mouvement sportif et des collectivités territoriales avant de donner l'impression, récemment, de recentrer encore ses prérogatives, les ramenant à quelques missions prioritaires. L'horizon semble s'être peu à peu rétréci, au fur et à mesure que le sport le cédait aux lois du marché, du spectacle, avec la complicité des grands médias, des sponsors et de la consommation. Au terme de cette USE, il est apparu nécessaire d'en appeler à une refondation du modèle sportif français.

]]>
https://books.openedition.org/msha/4465 2019-11-14 Jean-Paul Callède Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Du sport sans artifice au sport bionique Du sport sans artifice au sport bionique... Amélioration ou condamnation ? Le sport est aujourd'hui visité par les techniques d'amélioration des capacités humaines. Celles-ci permettent d'accroître ou de restaurer efficacement les capacités de l'être humain. Des innovations spectaculaires sont enregistrées dans des secteurs comme les nanotechnologies, les biotechnologies, les sciences cognitives, l'informatique, etc. Leur introduction dans le domaine du sport, du haut niveau à la pratique de masse ou de loisir, chez les athlètes valides ou handicapés, perturbe souvent les certitudes et suscite prises de position, interrogations et inquiétudes. D'un côté amélioration dans l'accompagnement des sportifs d'excellence ou libération des sportifs handicapés, de l'autre condamnation de la culture sportive séculaire et aliénation progressive des sportifs ? Relativisme des normes et des valeurs du sport face aux avancées technologiques ? Progrès ou régression dans la quête humaniste ? Autant de questions qui méritent d'être abordées et traitées. D'ailleurs, à ce jour, existe-t-il des instances régulatrices suffisamment armées pour appréhender ces problèmes ?

La 31ème Université Sportive d'Été a été accueillie à Montpellier, dans un lieu prestigieux et de circonstance : Pierresvives, au sein de la « Cité des savoirs et du Sport pour tous », du 4 au 6 septembre 2013, avec le soutien du Montpellier Université Club. Organisée par l'UNCU et l'UJSF, elle s'est attelée à la tâche en donnant la parole à une quinzaine de personnalités issues de la recherche universitaire, fondamentale ou appliquée, des sciences de l'homme et de la société, du journalisme, des sciences et des techniques de l'ingénieur, du sport et de l'éducation, faisant face à un public des plus motivés.

]]>
https://books.openedition.org/msha/4563 2019-11-14 Jean-Paul Callède Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Genre et Construction de la Géographie Alors que le nombre de publications sur les études de genre ne cesse de croître dans la plupart des disciplines des sciences sociales, il nous est apparu important de faire le point sur l'apport spécifique qu'elles apportent à la géographie si l'on considère que cette discipline est aujourd'hui une science sociale attachée à penser l'espace des sociétés humaines.

Comment les études de genre peuvent-elles interroger l'organisation des espaces à toutes les échelles ainsi que la spatialité des acteurs ? La géographie est-elle toujours aussi marquée par une approche androcentrique, par la naturalisation sexuée des espaces et les interprétations qui en découlent ? Quelle place une approche critique des rapports de genre peut-elle avoir à l'intersection d'autres approches géographiques qui s'intéressent au postcolonialisme, aux phénomènes de globalisation, aux migrations ?

L'objectif de cet ouvrage est de faire apparaître la dimension épistémologique du genre comme outil de questionnement de la science géographique en général, qu'elle s'appréhende par le biais de l'analyse spatiale, de la géographie des pratiques sociales, d'études régionales ou d'études culturelles.

]]>
https://books.openedition.org/msha/4663 2019-11-14 Yves Raibaud et Kamala Marius Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Sociologie de la transphobie Très souvent méconnue ou mésestimée dans ses effets les plus graves, la transphobie regroupe de nombreuses discriminations dont sont victimes les transidentités, qu'elles se définissent comme transgenres, transsexuelles ou en tant qu'identités alternatives. Les données recueillies lors d'un travail d'enquêtes et d'entretiens laissent entrevoir que l'acte transphobe peut aussi bien être le fait de la personne lambda que des institutions censées protéger les personnes. Quels sont les mécanismes à l'œuvre ? Quelle est la part du social, du politique voire du culturel dans ce qui concoure à la disqualification de l'autre et de la différence ? Cet ouvrage propose un état des lieux de la question en France et des pistes de réflexion à la lumière des Sciences Humaines et Sociales, tout en relayant et en analysant les témoignages sans ambiguïtés du quotidien des personnes concernées. Une sociologie de la transphobie est un travail de recherche qui pose des questions et propose des pistes de réflexions comme autant de réponses possibles aux processus de discriminations.

]]>
https://books.openedition.org/msha/4833 2019-11-14 Arnaud Alessandrin et Karine Espineira Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Audiences, publics et pratiques radiophoniques Avancer une évaluation, une mesure des audiences, des auditoires et des pratiques radiophoniques, c'est en premier lieu poser le constat de la permanence de la radio malgré une augmentation considérable de la concurrence médiatique. Cette permanence devait être analysée. Ce fut l'objet du colloque « Audiences, publics et pratiques radiophoniques ».

Il s'agissait de présenter et confronter un état des lieux de la vitalité, de la diversité des projets et des vocations, de la vivacité des audiences de la radio ; de mettre en lumière les capacités d'adaptation et d'appropriation de ce média à travers les réponses apportées aux attentes des auditeurs, aux demandes sociales ou identitaires et les propositions à l'éclatement des publics et des pratiques radiophoniques ; ses potentiels d'évolutions également par son acclimatation aux territoires différents, aux communautés spécifiques de même qu'à la numérisation des techniques, aux nouveaux supports de diffusion.

Confrontant des démarches diverses, apportant des résultats quantitatifs et d'autres plus qualitatifs, présentant des interrogations méthodologiques, des universitaires et chercheurs de France et d'Europe ainsi que d'Afrique ont partagé leurs points de vue dans un colloque qui se voulait fondateur d'une dynamique nouvelle des études sur la radio. Le présent volume, avec son titre employant délibérément les pluriels, rend compte de la richesse de ces échanges organisés à Bordeaux, le 30 novembre 2001, à l'initiative du Groupe de Recherches et d'Études sur la Radio (GRER), basé à la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine.

]]>
https://books.openedition.org/msha/4906 2019-11-14 Jean-Jacques Cheval Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Stratégies du changement dans les systèmes et les territoires Le principe de changement se trouve au cœur de nos sociétés dont l'évolution dépend désormais largement du déploiement des TIC. Cependant, ces dernières ne s'insèrent pas spontanément dans les pratiques : les conditions instrumentales et humaines, les capacités d'acculturation et de maturation psychologique influent sur les dynamiques d'adhésion ou de résistance au changement.

En s'adressant aussi bien aux universitaires qu'aux acteurs de terrain, cet ouvrage renouvelle le questionnement sur la pertinence de l'usage des TIC et envisage leurs apports en matière de coopération ou de médiation au plan humain tout en essayant de discerner leur potentialité d'ouverture, de désenclavement et de valorisation des territoires de toutes sortes.

Les analyses ici proposées permettent d'aboutir à des préconisations utiles à l'action et aux visées stratégiques des institutions. Regroupées autour de cinq axes de réflexion, elles témoignent de l'objectif d'ouverture internationale et de l'approche transversale au fondement du réseau international EUTIC, ainsi que de la prise en compte de la diversité des contextes culturels et socio-politiques.

]]>
https://books.openedition.org/msha/5055 2019-11-14 Lise Viera et Nathalie Pinède Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Discordance du temps La centralité de l'urgence et les bouleversements des rythmes sociaux produisent de nouveaux régimes temporels, qui remettent en cause les liens et les pratiques communicationnels, les pratiques de transmission et de médiation. Ces mutations, dont les multiples conséquences restent à évaluer, ont déjà retenu l'attention d'anthropologues, d'historiens, d'économistes, de politologues ou de philosophes. Le présent ouvrage propose une approche communicationnelle des enjeux et des problèmes suscités par ces mutations temporelles. Le laboratoire MICA (Médiation, Information, Communication, Arts), équipe d'accueil de la formation doctorale en Sciences de l'information de la Communication et en Arts de l'Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3, a déjà tenu plusieurs colloques et réalisé des travaux sur les temporalités médiatiques et l'urgence communicationnelle. Il s'agit ici, à partir des bénéfices de ces premières investigations et des éclairages apportés par les recherches les plus récentes, de prolonger cette réflexion.

]]>
https://books.openedition.org/msha/5976 2019-11-14 Alain Bouldoires et Valérie Carayol Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Actualité d’André-Jean Tudesq André-Jean Tudesq (1927-2009) a été un travailleur infatigable. Auteur d'une thèse d'État sur Les grands notables en France (1840-1849) qui a fait date, il a été pionnier dans l'ouverture d'un nouveau champ d'études, celui des médias africains. Historien de formation, il a accompagné les fondateurs d'une nouvelle discipline les Sciences de l'information et de la communication qu'il a inlassablement défendue tout en restant professeur d'Histoire contemporaine. Il nous a légué une bibliographie impressionnante et a formé des générations d'enseignants, en France comme en Afrique ou au Proche Orient.

Au-delà d'un colloque très riche, tenu en 2011 sur le campus bordelais où il a passé la plus grande partie de sa carrière d'enseignant, l'ouvrage transcrit l'essentiel des interventions de ceux qui furent des collègues, disciples et proches. 

]]>
https://books.openedition.org/msha/6204 2019-11-14 Jean-Jacques Cheval et Annie Lenoble-Bart Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Langue et espace La sociolinguistique a longtemps considéré l'espace comme secondaire, réduit le plus souvent à une aire d'origine des langues et des locuteurs. La géographie n'estimait pas que la langue puisse produire des structures spatiales, en restant à un stade purement descriptif de situations localisées, dans le cadre de la géographie culturelle comme dans celui de la géographie de la population. Le présent ouvrage contribuera à mesurer le chemin parcouru et la pluridisciplinarité n'est pas ici l'affichage d'une posture de bienséance. Elle découle de la pratique en commun, à travers la diversité disciplinaire, chaque domaine apportant sa part avec une écoute mutuelle.

La faculté des langues à s'abstraire de la contextualisation spatiale paraît relative. Si cette faculté repose sur la liberté du locuteur, ce dernier échange toujours avec ses semblables. La question de la spatialisation de la communication qui en résulte et de ses limites se pose en termes d'intercompréhension et de possibilités d'usage, d'où la force croissante des grandes langues qui franchissent ces limites plus aisément que les petites. Il n'est, en ce sens, de langue qu'en relation avec un espace délinéé par des limites au-delà desquelles elle ne sert plus aux locuteurs à communiquer efficacement entre eux. La langue s'inscrit dans l'espace par elle-même mais aussi du fait de la volonté expresse de ses locuteurs. Si elle est une marque culturelle significative pour un groupe humain, il se peut qu'elle concerne plus la communauté de ses utilisateurs que son territoire d'appartenance. Elle pourra agir comme un paramètre déterritorialisé mais, même dans ce cas, le territoire pourra agir à travers son rôle de référence comme pour les langues de diaspora. Enfin, le lien entre la langue et les déclinaisons de l'espace n'est pas toujours direct, aussi bien en liaison avec la notion d'aire qu'avec celle de territoire, dans le cas de modes de vie nomades comme dans celui de l'extension des communications et des déplacements physiques ou virtuels qui en découlent.

]]>
https://books.openedition.org/msha/6444 2019-11-14 Alain Viaut et Joël Pailhé Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine fr Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine