Version classiqueVersion mobile

Patrimoine de l’image, images du patrimoine en Aquitaine

 | 
André-Jean Tudesq

Deuxième partie. Les images du patrimoine, la représentation et l'exploitation du patrimoine

Conclusion

Texte intégral

1Conforter l'image du terroir, qu'il prenne les limites d'un département ou d'une commune, c'est reconstruire sa propre image à ses yeux et à ceux des autres. C'est bien ce qu'ont compris les responsables élus qui assument la charge de l'exploitation du patrimoine local, réel ou symbolique, et qui sont redevables de leurs actions envers leurs administrés.

2L'initiative de protection et/ou de promotion du patrimoine collectif est souvent individuelle. Créatrice de lien social, elle débouche sur des démarches et des actions collectives. Les élus, les responsables d'associations suscitent l'intérêt patrimonial et la curiosité identitaire par :

  • la publicité et la propagande touristiques à l'extérieur de leur territoire d'activités afin de relancer l'activité économique ;
  • l'éducation et l'exaltation des racines, par l'inculcation de l'amour du terroir aux jeunes, en le fondant sur l'histoire locale.

3En retour, la réussite touristique renforce la conscience et l'orgueil identitaires, donne l'envie et la volonté de conserver en bon état le patrimoine matériel et symbolique pour le transmettre. Le soubassement des opérations de réhabilitation est politique. Les affinités politiques facilitent l'obtention de crédits et créent des cheminements à l'information sur l'identité et l'originalité culturelles.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search