Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Formes du savoir médical à la Renaissance

 | 
Violaine Giacomotto-Charra
, 
Jacqueline Vons

Conclusion

Marilyn Nicoud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sans doute, y a-t-il quelque gageure à demander à une médiéviste d’écrire les conclusions d’un ouvrage dont la majeure partie des contributions porte sur le premier âge moderne. Il y a fort à craindre qu’elle aura tendance peut-être à voir des continuités entre les phénomènes étudiés dans les articles et la période précédente, voire à trouver quelque origine médiévale à des développements ultérieurs. Mais, au-delà de ces travers auxquels il convient d’être attentif, il y a peut-être aussi quelque vertu à la confiance que Violaine Giacomotto-Charra exprime en me confiant cette tâche : celle de dépasser les contraintes chronologiques imposées par les habitudes académiques et qui ont tendance à induire une rupture parfois trop radicale dans les pratiques des universitaires entre Moyen Âge tardif, Renaissance et première modernité, au moins dans les usages français, mais pas seulement. En effet, le domaine des savoirs et plus particulièrement celui de la médecine n’a pas connu de fractu...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540