Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Introduction

p. 9-18


Extrait

1Les études que nous publions aujourd’hui constituent le premier volet, consacré aux savoirs médicaux, d’un projet plus ample qui a eu pour but de contribuer à l’analyse des formes du savoir scientifique à la Renaissance1. Le livre de médecine constitue en effet, dans cette période, un univers caractérisé par une forte identité ; il est particulièrement bien inscrit dans le paysage du livre scientifique. Il est en même temps très varié, qu’il s’agisse de la diversité des branches disciplinaires (qui s’enrichissent, avec le développement des ouvrages d’anatomie et le recours croissant à l’illustration), du type de savoir divulgué, des usages auxquels sont destinés ces différents livres, du lectorat visé, de la langue d’expression ou des stratégies rhétoriques et stylistiques mises en œuvre. Il nous a donc semblé légitime et pertinent d’interroger les formes de ce savoir dans le temps (en incluant quelques excursus en dehors de la Renaissance) et dans l’espace européen, ainsi que

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.