Version classiqueVersion mobile

Vernadsky

 | 
Guennady Aksenov
, 
Maryse Dennes

Annexe 1. Projet de création d’un laboratoire de biogéochimie

Guennady Aksenov

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le texte de Vernadsky que nous publions ici reflète l’idée à laquelle il attribuait une grande importance, relative au rôle planétaire de la matière vivante et de la biosphère. À partir de 1916, cette idée fut développée comme celle d’une nouvelle science qu’il appela la biogéochimie. Mais, pendant la période de la Révolution et de la guerre civile, Vernadsky ne put que travailler épisodiquement sur ce nouveau thème. Il réussit néanmoins à écrire alors un important manuscrit qui fut à la base de deux ouvrages édités ultérieurement à Paris : La Géochimie, en 1924, et La Biosphère en 1929, ainsi que d’autres articles sur la biogéochimie.

De 1918 à 1920, alors qu’il se trouvait en Ukraine, Vernadsky organisa les premières recherches systématiques sur les problèmes de la matière vivante. Il en vint à la conclusion qu’ils devaient être résolus par un collectif scientifique créé spécialement pour ces objectifs. Le projet organisationnel de Vernadsky consistait à créer un grand « Institut d...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search