Version classiqueVersion mobile

Vernadsky

 | 
Guennady Aksenov
, 
Maryse Dennes

Troisième partie. L'héritage scientifique et les enjeux philosophiques et politiques de l'œuvre de Vernadsky

L’histoire de la science comme chemin vers la noosphère : la conception de V.I. Vernadsky1

История науки как путь к ноосфере

The history of science as a way to noosphere

Alexandre Ogurtsov
Traduction de Florence Corrado-Kazanski

Résumé

Les thèmes principaux des recherches historiques et scientifiques de Vernadsky sont : 1) l’évolution globale de l’approche scientifique ; 2) le développement des formes organisationnelles du travail scientifique ; 3) la formation et le développement de certaines disciplines comme la biogéochimie et la minéralogie ; 4) la délimitation des problèmes scientifiques et leur résolution ; 5) l’historiographie des sciences naturelles en Russie ; 6) la réévaluation de l’apport scientifique de certains savants. Après avoir d’abord interprétée l’histoire des sciences comme celle d’une approche scientifique singulière, Vernadsky l’envisage ensuite, à partir des années 1930, comme l’un des chemins conduisant à la noosphère – la sphère de la raison. La conception de la noosphère, développée simultanément par E. Le Roy et Teilhard de Chardin, présente 1) la science comme force géologique de premier ordre ; 2) ses origines : dans la restructuration de la biosphère par la pensée et le travail ; 3) son objet dans une humanité libre. En insistant sur l’existence du lien entre la biosphère et son environnement, Vernadsky avançait l’idée que la biosphère se transformait progressivement en noosphère. Ce processus a fait l’objet de son dernier manuscrit « La pensée scientifique en tant que phénomène planétaire », publié sans les coupes de la censure seulement après la chute de l’Union soviétique. La notion de la noosphère n’est pas une utopie, mais une devise intemporelle de toute l’histoire de l’humanité.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le progrès de la connaissance scientifique et le nombre croissant de ses applications techniques (industrielles et sociales) ont abouti à la création d’une nouvelle conception historiographique, dans laquelle le développement de la science est vu comme un processus planétaire, ayant une influence énorme sur la biosphère comme sur l’environnement de la Terre. En Russie, cette conception est avant tout liée au nom de V.I. Vernadsky, cependant il y a eu des prémisses à l’idée de l’existence d’une enveloppe terrestre contrôlée par la raison, prémisses qui ont trouvé leur expression dans les idées de noosphère (E. Le Roy, P. Teilhard de Chardin), d’anthroposphère (A.P. Pavlov, N.O. Lossky), de sphère psychozoïque (Le Conte), de céphalisation (J.D. Dana), de pneumatosphère (P.A. Florensky), de technosphère (A.E. Fersman).

L’étude du développement de la connaissance scientifique a conduit V.I. Vernadsky, au début des années 1920, à élaborer une conception historique originale non seulement ...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search