Version classiqueVersion mobile

Vernadsky

 | 
Guennady Aksenov
, 
Maryse Dennes

Première partie. Vernadsky et la France

Mythes et archives. La France et les savants français dans la vie et l’œuvre scientifique de l’académicien Vladimir Vernadsky

Myths and Archives : France and French scientists in the life and activities of Vladimir Vernadsky

Мифы и архивы: Франция и французские ученые в жизни и деятеᴧьности Вᴧадимира Вернадского

Marina Sorokina
Traduction de Françoise Teppe

Résumé

L’académicien V.I. Vernadsky (1863-1945) est l’une des figures clé de l’histoire des sciences russes du XIXe et du XXe siècles. Durant la période soviétique, sa biographie, scientifique et sociale, ne fut pas étudiée sous tous ses aspects, pour des raisons complexes liés à ses engagements dans la vie sociale de son pays. Ses idées visaient en effet une reformation interne du système. Aujourd’hui, l’œuvre et la vie de Vernadsky sont envisagés dans un contexte historique plus large, avec une reprise en considération de son apport dans les sciences et les idées de son temps (en particulier à travers les notions de biosphère et de noosphère), mais aussi pour ses engagements citoyens. Dans ce chapitre sont présentés, en s’appuyant sur les archives, les liens que l’académicien russe a entretenus avec la communauté scientifique française en général et en particulier au cours de son séjour à Paris de 1922 à 1925.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans un passé récent, de 1950 à 1980, pour des raisons idéologiques, le nom et les travaux de Vladimir Ivanovitch Vernadsky ont été passés sous silence en URSS, comme ce fut le cas pour de nombreux penseurs et savants russes de tendance non-marxiste. La majorité des documents provenant des archives (travaux scientifiques, journaux, notes, etc.) demeurèrent sans publication et du même coup inaccessibles à la communauté scientifique dans toute son ampleur. Néanmoins, la dernière « bio-bibliographie » académique de V.I. Vernadsky1, loin d’être complète, compte déjà, vers 1991, 914 études sur Vernadsky, et des écrits scientifiques et épistolaires du savant ont été édités ou réédités plus de deux cents fois pendant la période de 1945 à 1990.

Dans la dernière décennie du XIXe siècle, en Russie, le nombre de publications scientifiques éclairant la vie et l’activité de V.I. Vernadsky a augmenté au minimum de 150, selon le compte effectué par A.V. Lapo, auteur de l’anthologie littéraire la pl...

Auteur

Centre Alexandre Soljenitsyne pour l’étude de la diaspora russe (Maison « Russkoe Zarubež’e »).

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search