Version classiqueVersion mobile

Chasse, chasseurs et normes

 | 
Anthony Goreau-Ponceau
, 
Nicolas Lemoigne

Partie II. Nouveaux chasseurs, nouvelles chasses

Le safari de chasse : une pratique écologique ?

Maxime Michaud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Chaque année, des milliers de chasseurs franchissent les frontières de leur pays afin de rapporter quelques trophées d’animaux emblématiques des quatre coins du monde. Ces « voyages de chasse », aussi appelés « tourisme cynégétique », constituent une activité relativement méconnue du grand public, et pourtant bien développée dans le milieu de la chasse, que ce soit en Europe, en Amérique ou en Asie. Lorsqu’ils se déroulent en Afrique, ils continuent de s’appeler « safari », terme apparu au début du XXe siècle pour désigner un voyage de chasse sur ce continent. De nos jours, un safari évoque davantage un séjour effectué un appareil photographique à la main, en parcourant la brousse dans un minibus zébré ; pourtant, le safari de chasse constitue une pratique bien réelle, rapportant des revenus substantiels (Lindsey, Roulet, Romañach, 2007). La légitimité de cette activité fait cependant l’objet de contestation, sur les plans écologique ou éthique.

Quelques articles parus dans des revue...

Auteur

Docteur en anthropologie sociale et culturelle et chargé de recherche au sein du Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse. Il s’intéresse principalement aux dimensions socioculturelles et symboliques des pratiques culinaires. Il a également travaillé sur les pratiques touristiques, les relations hommes-environnement et les représentations du continent africain.
Il est l’auteur de :
Avec Michèle Cros et Julien Bondaz (éds.), L’Animal cannibal-ISE. Festins d’Afrique, Paris, Éditions des Archives Contemporaines, 2012.
« De l’animal au trophée : réification ou relation amoureuse ? », Anthropologie et Sociétés, 39 (1-2), 2015, pp. 165-178.
« Chasser et manger la viande de brousse : des impératifs pratiques à la distinction sociale », in Dalla Bernardina Sergio (éd.), Manger moral, manger sauvage, Paris, Éditions du CTHS, 2016, en ligne : http://cths.fr/ed/edition.php?id=7133

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search