Version classiqueVersion mobile

Chasse, chasseurs et normes

 | 
Anthony Goreau-Ponceau
, 
Nicolas Lemoigne

Introduction

Anthony Goreau-Ponceaud et Nicolas Lemoigne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La chasse semble, en France, corsetée par nombre de stéréotypes plus ou moins négatifs émanant d’un imaginaire collectif solidement ancré. Elle apparaît comme l’image persistante d’un monde rural en crise. Dernier avatar d’une culture localiste1, elle n’aurait, aux yeux du grand public, que peu de crédit en regard des grandes idéologies dominant le monde occidental contemporain, comme la protection de l’environnement ou le combat contre la souffrance animale. Bien souvent, la chasse et ses diverses pratiques sont condamnées en usant d’arguments à vocation universaliste : le « bien-être » animal, la protection de l’environnement ou la rationalité sont invoqués pour y mettre un terme. Cette condamnation est d’autant plus forte que les sciences sociales sont caractérisées par une éthique animale (c’est-à-dire la reconnaissance d’un certain nombre de capacités fondamentales aux animaux, et d’un point de vue pratique, la défense de la nécessité d’un engagement politique envers une réform...

Auteurs

Maître de conférences à l’Université de Bordeaux, responsable du DUT « Carrières sociales gestion urbaine » de l’IUT de Bordeaux site de Périgueux. Géographe, il questionne les migrations et leurs effets sur l’espace et les sociétés. Ses principaux terrains sont l’Inde du Sud et le Sri Lanka. Il est membre de l’UMR 5115 LAM « Sciences Po Bordeaux » et associé au Centre d’étude et de recherche sur l’Inde et l’Asie du Sud et sa diaspora de l’université du Québec à Montréal (CERIAS UQAM). Il a notamment publié :
Avec Paul Veyret, « Dheepan, un film postcolonial », Echogéo, 2016, en ligne : https://echogeo.revues.org/14456
« Ganesha Chaturthi and the Sri Lankan Tamil Diaspora in Paris : inventing strategies of visibility and legitimacy in a plural “mono-cultural” society », in Gallo Ester (ed.), Migration and Religion in Europe. Comparative Perspectives on South Asian Experiences, Farnham, Ashgate, Urban Anthropology series, 2014, pp. 211-231.

Maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne, membre de l’UMR 5319 PASSAGES, responsable du master « Mention gestion des territoires et développement local ». Ethno-géographe, il s’intéresse aux processus de co-construction entre sols/environnement et sociétés dans les espaces ruraux.
Avec Hervé Rakoto Ramiarantsoa, « “La terre est chair, les roches grossissent” : gérer la vie là où elle se trouve. Pour une ethno-pédologie des savoirs paysans » », 2014, Elohi, PUB, 5-6, pp. 99-116.
« Fonds internationaux et pénurie alimentaire au Cameroun. Du paradoxe de gestion à la naissance des risques », in Pomel Simon et al., Du risque en Afrique. Terrains et perspectives, MSHA/Karthala, 2015, pp. 283-296.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search