Version classiqueVersion mobile

Gustave Gustavovitch Chpet

 | 
Maryse Dennes
, 
Françoise Teppe

Le Phénomène et le sens

III. La réduction phénoménologique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’être qui nous est donné dans l’« attitude naturelle » est un être réel. Il est une donnée pour notre intuition, dans sa donation originaire, et cela, que ce soit la donation d’une « perception externe » ou d’une « expérience intérieure » ou de tout autre chose. Puisqu’il s’agit ici du monde réel, nous pouvons parler de cette donation comme d’une donation d’intuitions d’expérience. Il appartient à l’essence de l’intuition empirique que tout objet donné par cette intuition se donne dans un cadre spatio-temporel déterminé, et que toute motivation possible de donation sensible consiste à relier un objet à son environnement spatio-temporel. L’objet peut posséder une certaine permanence autonome, même lors d’un changement dans les conditions de cet environnement, tout comme il peut conserver une permanence « non autonome » quand on l’étudie en dehors de cet environnement et, en général, de toute « totalité ». De la même façon sa donation est, en dernière instance, celle d’une intuition ...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search