Version classiqueVersion mobile

Gustave Gustavovitch Chpet

 | 
Maryse Dennes
, 
Françoise Teppe

Le Phénomène et le sens

Préambule

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

…ὥστε τούτῳ γε τῷ λóγῳ μη πίστευε, τῷ πάντα τὰ ἐναντιώτατα ἔν ποιοῡται…

La philosophie négative se caractérise essentiellement par le fait qu’elle nie l’unité de développement de la pensée philosophique et l’existence d’un corpus déterminé de problèmes philosophiques, à plus forte raison de leur solution. C’est pourquoi la philosophie négative met toujours en avant des projets et des plans qui ne sont pas seulement réformateurs, mais également « révolutionnaires ». Ce trait est propre à toutes les espèces de philosophie négative, depuis le simple nihilisme jusque – et y compris – au positivisme, en passant par le scepticisme et le relativisme. En revanche, la philosophie positive, dans son essence même, respecte la tradition philosophique et reconnaît, dans l’histoire de la philosophie, ses problèmes et la permanence de leur traitement. De ce fait, la philosophie positive est toujours une philosophie avec des problèmes positifs. Le problème de la connaissance de l’étant sous toutes s...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search