Version classiqueVersion mobile

Essai géographique sur la crise du Bordeaux

 | 
Jean-Claude Hinnewinkel
, 
Nathalie Corade
, 
Hélène Velasco-Graciet

Deuxième partie. Le vignoble de Bordeaux aujourd'hui

Chapitre 4. La complexité du système territorial

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La complexité territoriale du vignoble de Bordeaux s’exprime au travers de ses quelque 60 appellations d’origine contrôlée (AOC) qui composent une marqueterie de pays viticoles des plus variées où se côtoient vignobles producteurs de vins prestigieux et vignobles de vins plus courants. S’en dessine une mosaïque de terroirs agronomiques très différents avec des vignobles de graves en rive gauche de la Garonne alors que, de part et d’autre de la Dordogne et en rive droite de la Gironde, dominent les sols argilo-calcaires. Les variations d’expositions, celles des faciès pédologiques en font un ensemble multi-faces où la monotonie n’est ressentie que dans les confins orientaux de l’Entre-deux-Mers.

Mais tout autant que la nature du sol, l’histoire plus ou moins longue de chaque vignoble et des organisations souvent différentes, sont à l’origine de la production de vins bien identifiés.

Des espaces différenciés

Quel point commun entre le vignoble de l’Entre-deux-Mers, véritable « Languedoc ...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search