Version classiqueVersion mobile

Les sports en eaux vives

 | 
Jean-Paul Callède

Table des matières

Olivier Bessy, Michel Braud, André Arribes et al.

Ouverture de l’Université sportive d’été

Allocution de bienvenue
Présentation du conférencier
Conférence introductive
Débat
Jean-Louis Michel et Olivier Bessy

Séquence 1. « Les eaux vives et leurs aménagements : de l’innovation à la diversification des usages »

Présentation des conférenciers
L’innovation culturelle
Débat
L’innovation technologique
Historique de l’innovation pour les Stades d’eaux vives
Le concept d’obstacles mobiles
Les concepts de demain ?
De l’apprentissage à la pratique des sports de plein air en milieu urbain
Débat
L’innovation en matière de services
L’historique de la base de loisirs
L’État à l’origine du concept de base de loisirs
La structure juridique de la base
Focus sur le stade d’eau vive de Cergy-Pontoise
Une consommation en rupture avec le modèle classique et hédoniste du canoë-kayak de pleine nature
Un équipement innovant grâce au champ élargi des pratiquants potentiels
La tendance historique des espaces d’eau vive
Une dynamique inexorable mais non sans contrainte
Débat
Didier Theiller

Séquence 2. « Les stades d’eaux vives en question »

Présentation des conférenciers
Diapositive 1
Diapositives 2 et 3
Diapositive 4
Le Parc olympique de Séu d’Urgell
Débat
Le SEVPP : une réalisation d’exception ?
Débat
CONCLUSION DE LA JOURNÉE
Alain Braun

Séquence 3. « Les eaux vives au cœur des politiques publiques : de la reconversion à l’édification de nouveaux territoires »

Pau station d’eaux vives. De l’ambition politique à la construction d’un nouveau territoire
Les enjeux territoriaux des pratiques d’eaux vives
Cadre de référence théorique et méthodologique
1. Un cadre théorique à la croisée de la sociologie, de la géographie et de l’économie politique
2. Une méthodologie qualitative de recueil des données
L’offre paloise : de la base d’eaux vives de jurançon au stade d’eaux vives Pau-Pyrénées
1. La Base d’Eaux vives de Jurançon : un équipement historique du canoë-kayak local
2. Le Stade d’Eaux vives de Pau-Pyrénées (SEVPP) : un fleuron technologique a fort rayonnement international
Les équipements palois liés à l’eau vive et la construction progressive d’un nouveau territoire
1. Une construction territoriale limitée de 2000 à 2007 : les sports d’eaux vives pour eux-mêmes
2. Une construction territoriale déclarée de 2008 à 2010 : les sports d’eaux vives au service du territoire
3. Une construction territoriale affirmée de 2011 à 2014 : Pau Station d’Eaux Vives
4. Le processus de construction territoriale se poursuit-il aujourd’hui ?
Les limites de ce processus de construction territoriale
Conclusion
Débat
Un exemple urbain : Pau
Débat
Un exemple rural : Tournon-Saint-Martin (Indre)
Débat
Jean-Paul Brefeil

Séquence 4. « Le rôle de l’événementiel « eaux vives » dans le développement territorial et son animation »

Les sports de nature dans la dialectique « ici-ailleurs »
Les sports de nature : un lien privilégié avec les villes moyennes
La dialectique ici-ailleurs
L’habiter en géographie et la lutte contre la difficile condition urbaine
Les projets de développement durable : Porte des Gaves et le Parc naturel urbain
Un passé industriel qui a laissé des traces
Qu’est ce que le Parc naturel urbain ?
Pau et son territoire : une culture déjà marquée par l’eau vive
L’événementiel au service du projet de territoire
Un nouveau cadre pour penser de nouveaux événements
Un événementiel en faveur du développement territorial durable
Les sports de nature, et surtout l’eau vive, dans le modèle territorial
Pour conclure : des événements consensuels au service du territoire
Débat
L’événementiel à la ffck
La FFCK en quelques chiffres
Quel est le rôle de la FFCK dans les événements sportifs ?
La gouvernance de nos événements
« Touskiflot » sur le gave…
L’organisation est assurée par quatre associations paloises
Les risques et les dangers de cet événement
Débat
Denis Badie

Séquence 5. « L’éducation sportive aux milieux aquatiques : comment vaincre les résistances… ? »

L’eps face aux activités de pleine nature
Période 1. Deuxième moitié du XIXe siècle – Années Folles (années 1920). Développement des sports anglais et des sports de montagne et de mer
Période 2. 1920-1960. Les activités de pleine nature sont liées au mythe du plein air, de l’aération, de l’hygiène et du naturisme, en tant que philosophie de la nature.
La lutte contre les maladies pulmonaires, principalement la tuberculose
L’idéologie de la nature
Période 3. Années 1960-1980. Les activités de pleine nature s’orientent vers des dimensions plus sportives et plus compétitives
Activités de pleine nature programmée en EPS
Période 4. Années 1980 – années 2010. Diversification des activités physiques de pleine nature (APPN). Diversification des modalités de pratique. Diversification des enjeux
Quelques points caractéristiques de la période
Activités sportives au lac de Gabas, enjeux et réalisations
Le CUPPEV comme modèle de réussite ?
La dimension éducative des pratiques d’Eaux Vives
Les aspects attirants de l’eau vive
Les aspects contraignants
Comment dédramatiser le dessalage ?
Quelle démarche pédagogique ?
Faut-il commencer par l’eau vive ou l’eau calme ?
Peut-on développer l’entraide et la coopération dans un sport individuel ?
Peut-on développer les capacités physiques, techniques et mentales grâce aux pratiques d’eaux vives ?
Débat
Olivier Bessy

Table ronde

« Pau, capitale mondiale des Eaux Vives ? »

 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search