Version classiqueVersion mobile

Surf à contre-courant

 | 
Ludovic Falaix

Postface

Jon Anderson
Traduction de Jérémy Lemarié et Ludovic Falaix

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette postface est une mise en abîme de mon approche compréhensive de la pratique du surf et de la vague surfée à partir d’une sociologie charnelle incarnée dans la chair et de sang qui met l’accent sur l’importance qu’occupe le corps dans la production de la connaissance. Cela ouvre ainsi un débat fondamental sur la nécessité de dépasser le fait de privilégier l’esprit comme voie principale pour comprendre le monde. Il s’agit alors d’entériner un rééquilibrage vis-à-vis de ce que recouvre la rationalité, la réflexion, et la cognition mentale à partir d’une source concurrentielle de la connaissance dans ses aspects ontologiques et épistémologiques. La sociologie charnelle questionne la manière dont la connaissance corporelle peut être exploitée et diffusée, c’est-à-dire comment elle contribue à dépasser la fragmentation des savoirs inscrite dans l’approche restrictive de la pensée positiviste. Dès lors, comment établir efficacement des problématiques sur ce que recouvre l’engagement...

Auteur

Maître de conférences HDR à l’Université de Cardiff. Directeur du département de géographie et d’aménagement, ses recherches s’inscrivent dans le courant d’une géographie « post-structuraliste ». Il s’intéresse aux relations que tissent les individus à l’espace en privilégiant l’analyse des territoires du surf et des mondes de la maritimité.

Jérémy Lemarié (Traducteur)

Docteur en sociologie de l’Université Paris Nanterre. Chargé de cours à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, rédacteur en chef de l’hebdomadaire anglophone Surf Blurb, membre du laboratoire Sophiapol EA 3932, il travaille sur l’anthropologie du surf hawaïen (he’e nalu) et sa diffusion internationale depuis le XIXe siècle. Ses recherches l’amènent à traiter de l’histoire politique, économique et sociale de la Polynésie et des États-Unis.

Ludovic Falaix (Traducteur)

Maître de conférences à l’Université Clermont Auvergne et membre du laboratoire ACTé EA 4182. À partir de recherches sur le surf et les pratiques corporelles immersives réalisées dans le cadre d’une « participation observante », il élabore une « géographie de l’intime » entendue comme l’expression d’une recosmisation des existences d’individus soucieux d’engager la transition d’un monde contemporain dont ils disent éprouver le caractère dystopique.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search