Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Surf à contre-courant

 | 
Ludovic Falaix

Troisième partie. Le surf dans l'espace public : vers une reconfiguration des rapports politiques ?

Le surfeur noir de la République : récit de trajectoires associatives et politiques depuis les années 1990

Ludovic Falaix et Marc Bérard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Rédigé à partir d’entretiens réalisés en octobre 2001, mars 2001, juin 2016, février 2017 et juin 2017, ce chapitre envisage d’appréhender dans quelles mesures les convictions individuelles élaborées dans le cadre de la pratique du surf ont une incidence sur les formes d’engagement associatif et politique. Il s’agit alors de faire le lien entre l’analyse du rapport du surfeur à la vague et les contours d’une éthique politique assumée et revendiquée dans l’exercice de responsabilités associatives et d’élu local.

L’itinéraire singulier de Marc Bérard permet ainsi de revenir sur les logiques qui président aux engagements de certains surfeurs au cœur de l’espace public durant les années 1990. Les modalités d’engagement de cet instituteur qui reconnaît que l’exercice de son activité professionnelle « forge une rigueur et une morale » prennent deux voies. La première est associative. Membre de l’association Surfrider Foundation Europe (SFE) dès sa création en 1990, il en devient, cinq anné...

Auteurs

Maître de conférences à l’Université Clermont Auvergne et membre du laboratoire ACTé EA 4182. À partir de recherches sur le surf et les pratiques corporelles immersives réalisées dans le cadre d’une « participation observante », il élabore une « géographie de l’intime » entendue comme l’expression d’une recosmisation des existences d’individus soucieux d’engager la transition d’un monde contemporain dont ils disent éprouver le caractère dystopique.

Professeur des écoles à Bidart dans les Pyrénées-Atlantiques. Surfeur passionné depuis plus de 45 ans, il a été président du club de surf local, le Bidarteko Surf Club. Ancien vice-président de Surfrider Foundation Europe, il en est encore l’un des administrateurs. Il exerce actuellement les fonctions de maire-adjoint de Bidart, délégué au Cadre de vie, à l’urbanisme et au développement durable. Il est également co-président de la démarche Natura 2000 Mer et Littoral des espaces côtiers basques. Conseiller communautaire, membre de la commission permanente de la Communauté d’agglomération du Pays basque, il est aussi le président du Syndicat mixte chargé de la mise en place du Schéma de cohérence territoriale du Pays basque et du Seignanx qui rassemble 166 communes.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540