Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Surf à contre-courant

 | 
Ludovic Falaix

Deuxième partie. Les esthétismes du surf : sublimation, performance sportive et érotisation

La vague surfée, une esthétique transmoderne

Jean Corneloup

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La pratique du surf des mers est devenue une des pratiques les plus emblématiques de notre monde contemporain lorsque l’on évoque les attirances pour les activités qui caractérisent le mieux les vacances côtières. Être jeune et faire du surf amplifient l’image de soi et le sentiment d’être dans l’air du temps (Morin, 1962). Mais comment saisir les principes qui participent à donner de la valeur à cette activité et qui invitent bien des personnes à se passionner pour cet univers culturel ? Les individus sont-ils dans le même imaginaire et la même esthésie qu’ils fassent du football, de l’alpinisme ou du surf ? Le détour par la connaissance des logiques internes des pratiques (c’est-à-dire les traits pertinents qui les caractérisent) permet d’observer des différences dans la façon de qualifier les règles du jeu, les techniques du corps ou les relations avec le milieu. Mais qu’en est-il de l’esthétique comme attention portée au sensible dans la façon d’appréhender les relations qui se ...

Auteur

Maître de conférences HDR à l’Université Clermont Auvergne. Il dirige un master sur les pratiques récréatives intitulé « conception, développement et animation des espaces récréatifs innovants ». Chercheur au laboratoire UMR CNRS 5194 PACTE à Grenoble, ses travaux de recherche interrogent les liens entre territoire et culture pour discuter des formes de développement légitimes et acceptables. Pour renforcer la présence d’une communauté scientifique engagée dans l’étude de l’écologie corporelle et des pratiques de nature, il a créé et dirige la revue scientifique Nature & Récréation. Son dernier ouvrage, publié en 2016, porte sur la sociologie des pratiques récréatives en nature.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540