Version classiqueVersion mobile

Lois naturelles et lois culturelles

 | 
Nicolas Zavialoff

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour confirmer la qualification de l’esprit – dénommé « principe pensant » – de corporel et de matériel, c’est à l’analyse du langage verbal que nous avons réservé une place particulière, car la description du fonctionnement de ce langage revient à aborder la question de l’interdépendance qui existe entre les lois naturelles et les lois culturelles, entre le corps biologique et le corps socialisé, culturel. Pour ce faire, nous nous référons à quatre personnalités qui, en Russie postrévolutionnaire, ont résolu différemment cette question, tout en ayant eu, dans les années 1920, plus ou moins de difficultés à faire valoir leurs idées face à une force du cours de l’histoire ; ces personnalités nous permettent, de nos jours, de faire la part des choses quant à la compréhension de l’évolution du vivant, des lois de la nature : si, en l’occurrence, on privilégie, dans cet ouvrage, les positions du philosophe et linguiste G. Chpet, c’est qu’il se rapproche le plus de l’idée d’un matérialis...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search