Version classiqueVersion mobile

Lois naturelles et lois culturelles

 | 
Nicolas Zavialoff

IX. L’animal, l’enfant, l’adulte

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la vie biologique et sociale, les êtres vivants manipulent des objets, des signes, tout en manipulant leur propre corps, également comme signe. Les gestes corporels induits (manuels, posturaux, vocaux), explicites ou implicites, relèvent d’une part, d’une perception de la force développée dans les muscles, c’est-à-dire de la sensation (extéroception) par le biais des sens et de la sensitivité (proprio-/intéroception) découlant de l’activation des capteurs sensoriels localisés dans les muscles, les tendons, la peau, et, d’autre part, également du processus de la décision d’agir au cours du traitement cérébral des informations : ce sens interne permet de mesurer le geste jugé adéquat pour se soumettre ou résister à la pression du milieu interne (avoir trop chaud, trop froid, être dans une position pénible ou agréable, etc.) ou externe (stimuli naturels/écologiques ou sociaux plus ou moins agréables, menaçants, destructeurs, ou apaisants). Les fonctions cognitives, les mécanismes ...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search