Version classiqueVersion mobile

Lois naturelles et lois culturelles

 | 
Nicolas Zavialoff

VI. Corps socialisé et corps biologique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les structures linguistiques grammaticales normatives, chez Humboldt, Potebnia ou Saussure, constituent des univers où le jeu des éléments est à somme nulle – des variations répétitives infinies (répondant, à leur manière, au principe spinozien « causa sui ») ; c’est un système de désignation des objets à l’aide d’expressions figurales qui sollicitent des liens formels et sémantiques associatifs, éléments synsémantiques, pouvant se cristalliser en structure symbolique (logocentrique ou comportementale), mais qui traduisent une force, ou une intelligence préétablie, ou un système sémantique clos, alors qu’en réalité, même au niveau des significations grammaticales, le système des formes produites est flexible et s’objective en forme interne qui impulse ce même système : le sujet grammatical (le nom d’un agent) peut être acteur d’une action (un verbe) : le chat mange ; mais ce même verbe peut être aussi agent : manger l’occupe. Tout fait sens, impulsé par la forme interne : c’est de m...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search