Version classiqueVersion mobile

Panel Florenski et l’Europe

 | 
Florence Corrado-Kazanski

Deuxième partie. Pavel Florenski et la culture européenne

Le problème de la beauté chez Florenski : approche interdisciplinaire et pluriparadigmatique

Пробʌема красоты в концепции П. Фʌоренского – междисципʌинарный и поʌипарадигмаʌьный подход

Tatiana Martsinkovskaïa
Traduction de Florence Corrado-Kazanski

Résumé

Tradition et originalité du concept de beauté selon P. Florenski. Tradition de Vladimir Soloviev, parce que la beauté est ici entendue comme une unité (vseedinstvo), accessible par l’intuition rationnelle. Est également commun le rôle prépondérant de la parole poétique (surtout la poésie des symbolistes) dans l’étude des lois de la beauté. Tentative unique dans l’effort de combiner les approches mathématiques, biologiques, psychologiques et philosophiques, synthétisant le concept de la beauté, à la fois abstrait, multiculturel, et concret, en rapport avec la réalité. Le caractère général de la conception de Florenski réside en ce qu’il allie le naturel et l’artificiel, le naturel et le fabriqué, en tant que différents aspects et facettes de l’image du beau dans la conscience humaine.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au début du xxe siècle, le problème du beau, l’idéal de la beauté et de l’harmonie dans le monde était extrêmement actuel dans la culture mondiale. Dans le contexte de cette problématique, la conception de P. Florenski apparaît comme l’une des plus significatives et des plus intéressantes, tant du point de vue de l’originalité de son contenu que du point de vue du lien unissant les traditions russe et mondiale et les questionnements contemporains.

L’originalité de cette conception réside en l’aspiration à unifier les approches mathématiques, biologiques, psychologiques et philosophiques, en faisant sur cette base la synthèse de la conception de la beauté, à la fois abstraite, pluriculturelle, et concrète, liée à la réalité. Cette approche générale et intégrale de la question de la beauté dans la conception de Florenski se manifeste aussi en ce qu’il relie le naturel et l’artificiel, ce qui est créé par l’homme, comme étant différents aspects et facettes de l’image du beau dans la con...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search