Version classiqueVersion mobile

L’habitat des élites urbaines en Europe à l’époque moderne

 | 
Michel Figeac

Première partie. L’hôtel objet architectural dans la ville

L’insertion des demeures aristocratiques dans l’espace urbain. Panorama européen à l’époque moderne

Albane Cogné et Éric Hassler

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sociologues, géographes et économistes se sont penchés sur les logiques qui conduisent les choix résidentiels des élites urbaines, insistant sur la recherche d’un environnement social et matériel (espaces verts, lumière, moindre pollution), sur les critères d’accessibilité, sur le rôle du cycle familial et les résistances au changement1. Lorsque les historiens se sont intéressés au problème de la division sociale de l’espace, ils ont eu tendance à opposer un partage vertical de celui-ci, caractéristique de la ville d’Ancien Régime qui se manifesterait en fonction des étages d’habitation, à un partage horizontal qui s’imposerait au cours du XIXe siècle, avec la naissance des « beaux quartiers » et des « quartiers populaires ». De nombreuses études ont toutefois relevé, dans la ville de l’époque moderne, la tendance de l’élite urbaine à se regrouper dans certaines paroisses ou même certaines rues2, une tendance qui serait même visible dès le Moyen Âge3. Ces logiques résidentielles con...

Auteurs

Est maître de conférences en Histoire moderne à l’Université de Tours, chercheur au CeTHiS (Centre Tourangeau d’Histoire et d’études des Sources, EA 6298) et membre junior de l’Institut universitaire de France. Ses recherches portent sur l’histoire urbaine et l’histoire des élites italiennes à l’époque moderne. Elle a notamment publié en 2017 Patriciat et propriétés urbaines (Milan, XVIIe-XVIIIe siècle) (Rome, École française de Rome). Elle s’intéresse actuellement aux circulations des élites italiennes dans l’espace européen.

Est maître de conférences en Histoire moderne à la Faculté des Sciences historiques de l’Université de Strasbourg et chercheur à l’EA 3400 ARCHE (Arts, civilisation et histoire de l’Europe). Ses travaux portent sur les sociétés de cour et les élites nobiliaires dans la monarchie des Habsbourg et le Saint Empire romain germanique (1600-1800) et plus particulièrement sur les structurations socio-culturelles et les mobilités nobiliaires. Il a notamment publié La Cour de Vienne 1680-1740. Service de l’empereur et stratégies spatiales des élites nobiliaires (Strasbourg, PUS, 2013).

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search