Version classiqueVersion mobile

Députés et sénateurs de l’Aquitaine sous la IIIème République (1870-1940)

 | 
Sylvie Guillaume

Annexes

La carrière parlementaire des élus

Texte intégral

ABRÉVIATIONS

dém.

démission

inv.

invalidé

opt.

option (en cas d’élections multiples) pour le (ou la)

AD

ancien député

AR

ancien représentant

AS

ancien sénateur

B

battu

D

député

Ds

député sortant

N R

ne se représente pas

R

réélu dans la même circonscription que précédemment, ou même département si scrutin départemental

RS

représentant sortant

S

sénateur

SS

sénateur sortant

1N.B. : nous n’avons précisé la date que dans le cas d’élections partielles.

2Pour les élections déroulées selon le mode de scrutin de liste départemental, les députés se classent par ordre décroissant de votes.

3Nous avons aligné à droite l’indication du destin du Parlementaire : B pour battu, NR s’il ne se représente pas, dans les deux cas avec la date de la prochaine élection générale ou, le cas échéant, la date de son décès s’il est mort durant son mandat ; s’il n’apparaît pas d’indication, l’élu en question s’est vu réélire à l’élection suivante.

4Nous avons précisé, le cas échéant, l’origine parlementaire de l’élu, juste après son nom et indiqué entre parenthèse ; si rien n’apparaît, le nouvel élu était vierge de toute élection parlementaire précédente.

5Les élus à l’Assemblée Nationale de 1871 ont pour titre officiel : “Représentants à l’Assemblée Nationale”.

6Le numéro suivant le nom du chef-lieu d’arrondissement est celui de la circonscription subdivisant l’arrondissement.

7Dans le cas de subdivision de l’arrondissement pour les élections au scrutin uninominal, ou du département pour celles au scrutin de liste, nous avons précisé la composition par canton (ou par commune le cas échéant) de la circonscription à la première application de la loi électorale ; si l’indication précise n’apparaît pas lors d’une élection, cela signifie qu’aucune modification n’est intervenue entre-temps ; si on veut connaître les limites exactes de la circonscription, il faut donc se reporter à la date de la dernière élection générale où est intervenu le découpage électoral.

8Pour les élections partielles faites selon la loi électorale du scrutin de liste, (de 1885 à 1889 et de 1919 à 1928 pour les députés, et pour toutes les sénatoriales) le numéro précédent le nom de l’élu est celui du parlementaire qu’il remplace.

961 parlementaires (60 députés et 1 sénateur) se voient déchus de leur mandat en février 1940 en application de la loi du 20 janvier 1940.

10Pour les noms à rallonge et/ou les titres, nobiliaire, militaire ou religieux, nous avons marqué l’intégralité de l’identité précédée du titre la première fois qu’il apparaît dans le département, ensuite nous avons indiqué seulement son nom usuel sans son titre.

11Pour la qualification militaire, nous nous sommes borné à ne mentionner que celle de Général ou d’Amiral.

12Quand il y a pluralité de prénoms (la quasi-totalité des cas), nous n’avons mentionné que le prénom usuel quand celui-ci est indiqué, principalement dans l’ouvrage de Jolly, sinon nous avons pris le premier prénom sauf exception : prénom féminin (Marie) ou même prénom qu’un parent parlementaire.

13Bien qu’officiellement la dernière législature de la Chambre des Députés se soit achevée en 1942, et la fin du mandat des Sénateurs se soit produit en 1941 (série B), 1944 (série C) et 1945 (série A), nous avons arrêté notre travail au 10 juillet 1940, date de la fin réelle des institutions de la IIIe République avec la mise en vacance de son Parlement qui s’avérera définitive, celui-ci n’ayant jamais été reconvoqué par le régime de l’Etat Français de Vichy (1940-1944).

14La constitution de la IIIe République a été abrogée juridiquement par le référendum du 25 octobre 1945.

15* Les listes départementales des élus au Parlement sous la Troisième République ont été élaborées par M. Casanova que nous remercions vivement ici de nous autoriser à les reproduire.

LES ÉLUS À L’ASSEMBLÉE NATIONALE (1871) ET À LA CHAMBRE DES DÉPUTÉS (1876-1939) EN AQUITAINE

LES ÉLUS AU SÉNAT (1876-1939) EN AQUITAINE

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1995

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search