Version classiqueVersion mobile

Les montesquieu après Montesquieu

 | 
François Cadilhon

Chapitre 15. Propriétaires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les règles du cadastre

Au début du XIXe siècle, parce que l’un des objectifs prioritaires de Napoléon Ier était d’assurer une meilleure perception des impôts indispensables pour financer ses ambitions internationales, il fallait disposer d’une appréciation correcte de la richesse de chaque contribuable. L’impôt foncier fournissant les trois-quarts des impôts directs, le grand chantier d’un cadastre incontestable fut lancé en 1807. Le projet devait mettre un terme aux querelles interminables connues par l’auteur de L’Esprit des lois au XVIIIe siècle mais il heurtait encore les sensibilités individuelles et il fallut plus de quarante ans pour l’achever. La juste délimitation des propriétés des uns et des autres est omniprésente dans les dossiers de La Brède entre 1805 et 1860. La noblesse bordelaise, soucieuse de contrôler la mise en valeur de son patrimoine foncier et d’en faire un ensemble homogène, y trouvait également son intérêt. La terre restait en outre l’assise sociale essentie...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search