Version classiqueVersion mobile

Les montesquieu après Montesquieu

 | 
François Cadilhon

Chapitre 13. Secrets de famille

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le choix du conjoint

Les malheurs révolutionnaires, les mutations politiques et sociales de l’Empire et de la Restauration renouvelèrent profondément les bases de l’aristocratie française. Dans le Sud-Ouest, beaucoup de vieilles familles avaient été remplacées par d’autres venues d’autres régions, comme les Lamoignon ou les Saint-Exupéry. Il fallait également compter avec les anoblis issus des aléas du temps, comme les Lainé ou les Guestier, et certains pouvaient également mettre en avant les titres généreusement accordés par le Saint-Siège. Dans Ursule Mirouët, Balzac souligne ce que pouvaient désormais être les lacis sociaux puisqu’« en d’autres termes tout noble était cousin d’un noble » néanmoins il y avait des limites savantes, en particulier celles des unions matrimoniales. Si, au XVIIIe siècle, les alliances avec les familles du négoce étaient possibles voire habituelles, comme cela avait pu se faire avec les Villatte devenus de Frégimont, au XIXe siècle, la coupure entre les ...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search