Versione classicaVersione mobile

Les montesquieu après Montesquieu

 | 
François Cadilhon

Chapitre 8. Servir le roi

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Quatre carrières militaires

Un noble sur cinq seulement acceptait encore de servir dans l’armée au XVIIIe siècle, et néanmoins la plupart des vieilles maisons de France tenaient à conserver cet héritage qui venait enrichir le capital symbolique du lignage : « Il n’y a rien que l’honneur prescrive plus à la noblesse que de servir le prince à la guerre. C’est une profession distinguée1. » Si le philosophe l’avait bien un peu envisagée pour Jean-Baptiste, ses petits-fils s’y engagèrent résolument. Charles d’Armajan, Joseph-Cyrille et François de Montesquieu, Charles-Louis de Labrède (son nom était alors écrit ainsi) eurent l’audace de vouloir aller affronter les ennemis du roi ; cependant les quatre n’eurent pas du tout la même carrière. Le cas de Monsieur de Guichanères illustre d’abord celui des magistrats de la Cour des aides, facilement dénoncés par les intendants pour leur médiocrité et leur inutilité et dont la seule ambition « était bien de diriger leurs fils vers l’armée ». Cet ...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2016

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search