Versión clásicaVersión móvil

Les montesquieu après Montesquieu

 | 
François Cadilhon

Chapitre 1. Le droit du sang

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

En résumé

Dans ses Pensées, Montesquieu avait peut-être envisagé de réaliser sa propre notice mais, avec sa généalogie, l’ensemble resta à l’état de projet. Il fallait donc, sans doute, commencer ainsi mais les biographies de Montesquieu ne manquent pas. Sans la moindre mesure, l’auteur a préféré utiliser l’article disponible dans le Dictionnaire Montesquieu placé sur le site informatique de l’École normale supérieure de Lyon, qu’il avait tout simplement été chargé de rédiger1. Charles-Louis de Secondat (de manière rigoureuse un Charles serait plus conforme) naquit le 18 janvier 1689 au château de La Brède, issu d’une famille installée à Bordeaux au début du XVIIe siècle mais qui sut adopter les causes et les héritières du Parlement de Guyenne. Grand-père du philosophe, Jean-Baptiste-Gaston réussit ainsi l’un des plus beaux mariages de la ville en épousant la fille de Joseph Dubernet, le premier président de la Cour souveraine. Si, avec neuf enfants, l’avenir de la famille semblait a...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2016

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search