Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Sud-Ouest, la France et l’Europe à la fin de l’Empire napoléonien

 | 
Laurent Coste

Conclusion

Laurent Coste

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Durant les premières semaines de 1814, le régime impérial s’effondre. Dans les anciens territoires occupés, dans les postes diplomatiques éloignés, l’incertitude règne, l’inquiétude aussi. Tandis que les armées coalisées avancent, les anciens collaborateurs de Napoléon, les serviteurs de l’État, grands et petits, militaires ou civils, cherchent à sauver leur vie, à sauvegarder leur position. Les Alliés n’ayant pas tranché, nul ne sait alors le sort réservé à la France1. Mais, un peu partout dans le pays, les royalistes attendent leur heure car pour eux, qui complotent souvent depuis des années, la seule perspective est le rétablissement de l’ancienne dynastie des Bourbons. C’est ce sentiment qui anime les royalistes groupés autour de Jean-Baptiste Lynch, le maire de Bordeaux. Le ralliement de sa ville au duc d’Angoulême le 12 mars 1814 est peu à peu connu dans le pays. L’idée d’une Restauration progresse dans les esprits. L’Empereur lui-même, en exil à Sainte-Hélène évoque ses réfle...

Auteur

Professeur d’histoire moderne à l’Université Bordeaux Montaigne, s’intéresse aux élites municipales françaises sous l’Ancien Régime, la Révolution et l’Empire. Il co-anime l’axe « Élites » du Centre d’Études des Mondes Moderne et Contemporain (CEMMC) dirigé par Michel Figeac.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540