Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Sud-Ouest, la France et l’Europe à la fin de l’Empire napoléonien

 | 
Laurent Coste

Table des matières

Laurent Coste

Introduction

Première partie. La dislocation de l'Europe napoléonienne et la victoire des Alliés

Adeline Beaurepaire-Hernandez

Administrateurs et notables des départements italiens face à la chute de l’Empire : informations, rumeurs et postures

« On a rapporté hier la nouvelle »…
De la « direction de l’esprit public » aux différentes attitudes face à la chute de l’Empire
Aurélien Lignereux

Les « revenants » : le rapatriement des fonctionnaires des départements perdus

Plonger au cœur de la débâcle
L’heure des doutes à la veille de la déroute
La dés-intégration des populations réunies
Les formes du départ
Démonter la mécanique de l’impérialisme
Des expatriés aux rapatriés
Reprendre pied dans l’administration d’un pays mutilé
Refoulement et résurgence de l’idée impériale
Andrzej Nieuważny

1814 et les Polonais. L’année de toutes les incertitudes

Les derniers alliés de Napoléon
Un printemps plein d’espoir
La fin symbolique de la Pologne napoléonienne
L’armée avant l’État ?
Géraud Poumarède

1814 vue de Constantinople : le général-comte Andréossy et la chute de l’Empire

Vraies rumeurs et fausses nouvelles
Le ralliement d’Andréossy au nouveau régime
La disgrâce de l’ambassadeur
La restauration des liens avec la Porte
Olivier Chaline

L’Autriche et la campagne de France

Metternich, le chancelier
Schwarzenberg, le généralissime
Radetzky, le chef d’État-Major
Marie-Pierre Rey

Alexandre Ier, ses diplomates et le rétablissement des Bourbons sur le trône de France

Alexandre Ier et la situation politique de la France au printemps 1814
La France dans le schéma politique d’Alexandre Ier
Des incertitudes persistantes sur l’avenir politique de la France
Un soutien en demi-teinte
Une autre option ?
Le ralliement d’Alexandre Ier à la monarchie des Bourbons : l’œuvre de Talleyrand
Des sujets de contentieux persistants
Des désillusions politiques
Des sujets de contentieux
Thierry Lentz

Le rôle de Caulaincourt dans l’abdication de Napoléon et la négociation du traité de Fontainebleau

Sauver la dynastie : les dernières négociations
Espoirs déçus à Châtillon
Premiers contacts avec l’empereur de Russie
L’impasse
L’abdication conditionnelle
L’échec de la négociation
Le traité de Fontainebleau
La négociation finale
La signature
La ratification
Jean-Philippe Luis

L’Espagne, un vainqueur en trompe l’œil

Une légitimité politique en question
L’affaiblissement des moyens de L’État
Une monarchie devenue dépendante des grandes puissances
L’humiliation des négociations des traités de paix
Conclusion

Deuxième partie. D'une fidélité l'autre : la fin du Grand Empire

Munro Price

Joseph Lainé et la chute du Premier Empire, 1813-1814

Un personnage méconnu
L’opposition frontale à Napoléon
Lainé à Bordeaux
Pierre Branda

Le prix de la gloire napoléonienne

Un déficit impérial mesuré
La guerre a-t-elle payé la guerre ?
Un autre financement était-il possible ?
Jacques Hantraye

Les enjeux de l’invasion et de l’occupation de 1814 en France

Tentative de bilan du côté français
Une violence diffuse et d’intensité variable
Peut-on parler de choc de la défaite ?
Les Français face à l’ennemi : du choc à l’hypothétique rencontre
Les conséquences en Europe
Un ou plusieurs vainqueurs ?
Découvrir la France
Quelques pistes de recherche
Autour de l’invasion et de l’occupation
L’occupation et au-delà : sortie de guerre et conséquences à long terme
Sortir du cadre français
Pierre Allorant

Le comportement des élites préfectorales et municipales en 1814

La monarchie selon l’écharpe : le blanc de la cocarde et le noir de la pompe
Le noir : la mémoire et le deuil des princes martyrs
L’oubli de l’usurpation : dissiper les emblèmes honnis
Le blanc : la joyeuse entrée du roi selon la Charte et de la Paix
La mission des élites administratives : Gouverner le peuple
Refléter l’esprit public de Français déboussolés sur un territoire occupé
Incarner les deux corps administratifs du roi selon la Charte
La continuité assurée par en bas : la stabilité des acteurs municipaux
Une épuration salvatrice : un corps préfectoral pérennisé et renforcé
Jacques-Olivier Boudon

Les élites religieuses, l’invasion et la fin de l’Empire

La situation du haut clergé en 1814
Les évêques face à l’invasion
La théologie de la guerre des évêques français
Laurent Coste

Les municipalités françaises face au changement de régime

Des édiles fidèles à Napoléon et à Joséphine
Des édiles seuls face à l’effondrement du régime
Des girouettes préoccupées par leur propre sort ?
Philippe Gardey

Les négoces maritimes français au lendemain des guerres napoléoniennes

Des négoces maritimes affaiblis ou renouvelés
Des négoces maritimes qui se sont adaptés aux nouvelles conditions du commerce
Des négoces qui affirment leur influence dans la société

Troisième partie. Le Sud-Ouest, terrain d'action périphérique ou centre d'impulsion du retour des Bourbons ?

Jean-Pierre Poussou

La population de l’Aquitaine sous le Consulat et l’Empire

Les données nationales
L’évolution démographique de l’Aquitaine sous le Consulat et l’Empire :
Un bilan démographique positif
L’Aquitaine est avant tout une grande région rurale
Conclusion
Josette Pontet

Un département frontière à la fin de l’Empire : les Basses-Pyrénées

Un département face au repli des armées impériales
Exigences des approvisionnements de l’Armée et poids des réquisitions sur les habitants
Une population spoliée par les pillages des soldats
Une population déçue par l’attitude de l’armée et de ses chefs
Un département transformé en champ de batailles
Les choix stratégiques de Soult : des combats retardateurs très meurtriers
La progression rapide des Alliés dans le département
La résistance des places fortes
Un département sous domination anglaise peu enclin à résister
La politique d’ordre imposée par Wellington
Du faible esprit de résistance à l’accueil enthousiaste à Pau et à la reddition tardive de Bayonne
Un élément fort dans le ralliement à la royauté : l’espoir de la fin de la conscription abhorrée
Avril 1814 : un département marqué par les stigmates de la guerre
Des paysages défigurés, des récoltes perdues, le bétail disparu
Des activités du quotidien perturbées
Une démographie marquée par une forte hausse de la mortalité
Marguerite Figeac-Monthus

Le 12 mars 1814 : un événement vu par le prisme des archives de la maison de Lur Saluces

Les Lur Saluces et le 12 mars 1814
La construction de l’événement du 12 mars
Les conséquences du 12 mars et la construction d’une mémoire
Michel Figeac

1814 : une nouvelle noblesse ?

Le 12 mars 1814 ou le rêve réalisé
Un unanimisme populaire encadré
Lynch simple opportuniste ou royaliste sincère ?
Bordeaux en avance sur la France
Une renaissance de la vieille noblesse ?
Bordeaux pôle nobiliaire
Un traditionalisme mêlé de romantisme
Le poids du passé : ils n’avaient rien oublié… ni rien appris
Philip Mansel

Bordeaux et les Bourbons en 1814 : une ville contre Napoléon

La combinaison
Bordeaux
Le 12 mars
Paris
1815
Laurent Coste

Conclusion