Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le concept d’élites en Europe

 | 
Laurent Coste
, 
Stéphane Minvielle
, 
François-Charles Mougel

Troisième partie. Familles et élites

Les élites et le parrainage en France, des débuts de l’époque moderne au XIXe siècle

Vincent Gourdon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la France contemporaine, les usages du parrainage paraissent, au premier abord, une question bien anecdotique, et, exceptées quelques études comme celles d’Agnès Fine menées depuis les années 19901, il faut avouer que le sujet n’a pas suscité quantité de travaux.

Une des explications de ce désintérêt relatif réside sans doute dans le déclin, depuis les années 1965-1975, des rites catholiques, déclin à mettre en relation avec la crise de l’emprise sociale du catholicisme qui s’est produite depuis 30 à 40 ans en France2. Pour la première fois depuis deux siècles, la chute de la pratique a affecté non seulement des cérémonies religieuses comme la messe ou la communion pascale, mais encore les rites de passage encadrés par l’Église, qui avaient largement résisté au cours du mouvement de sécularisation du xixe siècle. On est ainsi passé de plus de 90 % d’enfants baptisés catholiquement en France dans les années 1960 à un peu moins de la moitié aujourd’hui3. Si le baptême conserve une...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540