Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Le concept d’élites en Europe

 | 
Laurent Coste
, 
Stéphane Minvielle
, 
François-Charles Mougel

Deuxième partie. Diversité des élites européennes

Noblesse et pouvoir royal dans la Suède de la Grandeur, XVIIe siècle

Éric Schnakenbourg

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Au xviie siècle, avec le Danemark, la Suède est le seul pays scandinave à avoir une véritable noblesse, bien qu’elle représente moins de 0,5 % de la population. La noblesse de Norvège est réduite à quelques dizaines de familles et ne doit sa survie qu’à des mariages étrangers, en particulier danois1. La Finlande et l’Islande sont dépourvues de noblesse autochtone. Les nobles installés dans la première sont originaires de Suède, alors que la seconde n’a ni comté, ni baronnie, même si au début du xviie siècle certaines familles commencent à arborer des armoiries. Beaucoup de grandes lignées nobles de Danemark et de Suède ont essaimé dans les différentes régions du Nord durant la période de l’union de Kalmar (1397-1520). Dans les années 1660, le voyageur français Aubery du Maurier remarque d’ailleurs que plusieurs branches cousines d’une même famille sont établies en Suède et au Danemark2.

Le xviie siècle est une période de grands bouleversements dans l’histoire de la Suède. Le succès d...

Autore

Maître de conférences HDR en histoire moderne, Université de Nantes, Institut Universitaire de France, Centre de recherche en histoire internationale et atlantique (EA 1163).

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2014

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540