Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Le concept d’élites en Europe

 | 
Laurent Coste
, 
Stéphane Minvielle
, 
François-Charles Mougel

Deuxième partie. Diversité des élites européennes

Noblesse et pouvoir royal dans la Suède de la Grandeur, XVIIe siècle

Éric Schnakenbourg

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Au xviie siècle, avec le Danemark, la Suède est le seul pays scandinave à avoir une véritable noblesse, bien qu’elle représente moins de 0,5 % de la population. La noblesse de Norvège est réduite à quelques dizaines de familles et ne doit sa survie qu’à des mariages étrangers, en particulier danois1. La Finlande et l’Islande sont dépourvues de noblesse autochtone. Les nobles installés dans la première sont originaires de Suède, alors que la seconde n’a ni comté, ni baronnie, même si au début du xviie siècle certaines familles commencent à arborer des armoiries. Beaucoup de grandes lignées nobles de Danemark et de Suède ont essaimé dans les différentes régions du Nord durant la période de l’union de Kalmar (1397-1520). Dans les années 1660, le voyageur français Aubery du Maurier remarque d’ailleurs que plusieurs branches cousines d’une même famille sont établies en Suède et au Danemark2.

Le xviie siècle est une période de grands bouleversements dans l’histoire de la Suède. Le succès d...

Autor

Maître de conférences HDR en histoire moderne, Université de Nantes, Institut Universitaire de France, Centre de recherche en histoire internationale et atlantique (EA 1163).

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2014

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540