Version classiqueVersion mobile

Le concept d’élites en Europe

 | 
Laurent Coste
, 
Stéphane Minvielle
, 
François-Charles Mougel

Deuxième partie. Diversité des élites européennes

Les élites diplomatiques espagnoles et la transition démocratique (1975-1982)

Matthieu Trouvé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’historiographie espagnole, française et anglo-saxonne a beaucoup insisté sur le rôle des élites espagnoles dans la transition démocratique qui a permis à l’Espagne de sortir de quarante ans de dictature franquiste. Cette transition « en douceur », de la loi à la loi, est présentée comme l’œuvre des élites issues du sérail franquiste et d’une classe politique acquise aux idées démocratiques. Un bref état des lieux thématique des travaux sur les élites espagnoles permet d’en juger.

Toute une littérature a insisté dès 1982 sur le rôle fondamental des élites politiques dans l’« opération » de transformation de la dictature franquiste en monarchie parlementaire, en particulier les travaux de Salustiano del Campo, José Felix Tezanos et Walter Santin. On doit citer aussi, en français, l’ouvrage issu d’une thèse de doctorat de Francisco Campuzano soulignant le rôle des élites franquistes qui ont garanti, au côté de Juan Carlos, le succès de cette transition1. Plus récemment, l’historien Ch...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search