Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les parlements et les Lumières

 | 
Olivier Chaline

Le droit

Les parlementaires, les lettres de cachet et la campagne contre l’arbitraire de la justice au XVIIIe siècle

Julian Swann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’il soit aujourd’hui possible d’organiser un colloque autour du thème « Parlements et Lumières » témoigne d’une nouvelle vitalité dans l’étude des Parlements parmi les historiens et d’une rupture avec l’ancienne historiographie qui représentait l’histoire du XVIIIe siècle comme celle d’une bataille menée par les parlementaires contre la couronne1. L’une des principales contributions des historiens du monde anglophone à ce débat est d’offrir une autre lecture de l’opposition parlementaire en formulant le concept de judicial politics2. Ce concept pose en principe que les parlements et le gouvernement étaient fondamentalement d’accord sur la nature du pouvoir exercé et l’autorité conférée à la monarchie. De sorte que pour le roi gouverner efficacement nécessitait de gérer les parlementaires de la même façon que toute autre institution ou élite sociale, qu’il s’agisse des aristocrates de la cour ou encore des états provinciaux. L’analyse détaillée des parlements est dès lors essentiel...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540