Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les parlements et les Lumières

 | 
Olivier Chaline

Lectures et goûts

Un magistrat des Lumières : Joseph-Philippe de Bonnet de La Baume, Conseiller au parlement de Provence de 1766 à 1790

Monique Cubells

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Joseph-Philippe de Bonnet de La Baume est certes un cas individuel, mais par son héritage familial, la complexité de ses comportements, et sa mort sur la guillotine, il réunit des traits différents. Les uns l’apparentent de près au parlementaire provençal typique de son époque. Les autres sont plus originaux et lui dessinent une personnalité particulière. C’est au-devant de cette constitution irrégulière que je voudrais aller, pour en dégager la signification historique et l’aspect humain.

Avant d’entrer dans la noblesse, la famille Bonnet passe par Jean Bonnet, d’Eyguières1, procureur au Parlement, audiencier civil en la Cour : un robin de bonne roture. Son fils Pierre acquiert, en 1646, la charge de notaire et secrétaire du Roi près le Parlement, où il est reçu en 1648. On sait que cette fonction, pourtant peu contraignante, anoblissait dès la première génération, à condition d’avoir vingt ans d’exercice ou d’être mort en charge. Pierre est assigné en 1696, et se voit contester la ...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540