Version classiqueVersion mobile

Hommes et gens du roi

 | 
Caroline Le Mao

Conclusion

Olivier Chaline et Michel Figeac

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 21 juillet 1786, le parlement de Bordeaux fut mandé tout entier à Versailles devant le roi pour rendre compte de son irréductible opposition à l’arrêt du Conseil du 5 juillet 1781 sur les alluvions de la Garonne. Pendant cinq ans, les parlementaires, qui étaient aussi les plus importants propriétaires de terres alluviales, avaient affiché une hostilité résolue et, à la suite de cette audience, ils finirent par obtenir gain de cause. C’est donc cette rencontre cruciale dans les rapports entre gens de justice et monarque que représente, trente ans plus tard, le peintre René Théodore Berthon dans la plus pure tradition de la peinture d’histoire. Cette très belle réalisation, où le parlement est mis en scène comme le porte-drapeau de la défense des libertés contre le despotisme, a été judicieusement sortie de l’oubli par Caroline Le Mao car il symbolise, au travers de la personne du premier président, toute la problématique du colloque. Leberthon n’apparaît-il pas ici comme l’intermé...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search