Version classiqueVersion mobile

Hommes et gens du roi

 | 
Caroline Le Mao

Quatrième partie. Des personnages clefs au rôle méconnu : les premiers présidents

16. Miromesnil face aux réformes Maupeou

Julien Niger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le public est déjà on ne peut pas plus animé contre le chef de la magistrature [Maupeou], et on lui attribue tous les maux présents et tous ceux que l’on prévoit et que l’on appréhende pour l’avenir1. » C’est ainsi que Miromesnil présente Maupeou à Bertin en février 1771. Miromesnil est alors premier président du parlement de Normandie depuis 17572. Il a travaillé avec le père de Maupeou, qui fut vice-chancelier de 1763 à 1768, et duquel il se défiait. Cette méfiance venait non seulement de l’appartenance de Miromesnil au clan de Lamoignon de Blancmesnil, à qui il devait sa place, mais aussi de la pratique du vice-chancelier. Ce dernier laissait les affaires parlementaires à L’Averdy, et Miromesnil n’était pas très confiant dans la constance et les sentiments de son supérieur3.

Un premier président de parlement a de vastes attributions. Celles concernant la politique sont à l’origine en général de sa nomination, comme ce fut le cas pour Miromesnil, à la suite de problèmes concernan...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search