Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Hommes et gens du roi

 | 
Caroline Le Mao

Quatrième partie. Des personnages clefs au rôle méconnu : les premiers présidents

15. Engagement politique et réseau d’alliances d’un premier président au parlement de Flandre : Eugène-Roland-Joseph Blondel d’Aubers (1756-1767)

Sébastien Bocquillon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En ce milieu du XVIIIe siècle, le parlement de Flandre est toujours considéré comme le symbole de la fidélité robine au pouvoir royal. Le chancelier d’Aguesseau ne s’y trompait pas lorsqu’il écrivait au président Pollinchove1, le 7 mai 1744 :

Je ne dois pas vous laisser ignorer, Monsieur, que le roi m’a fait l’honneur de me marquer lui-même qu’il avait été fort content de la harangue que vous avez faite à Sa Majesté à la tête de votre Parlement lorsqu’elle a été à Douai, et vous jugez bien que je n’ai pas laissé échapper une occasion de lui rendre témoignage de la fidélité et de la sagesse avec laquelle vous présidez depuis longtemps à votre compagnie2.

D’ailleurs, cette fidélité fut récompensée quelques années plus tard, lorsque le roi confirma par sa déclaration de janvier 1755 les dispositions de l’édit de décembre 1713, à savoir que les officiers de son parlement continueraient à jouir, comme par le passé, du droit et de la possession de la noblesse au premier degré, et que les en...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540