Version classiqueVersion mobile

Hommes et gens du roi

 | 
Caroline Le Mao

Deuxième partie. Faire carrière

7. Les Secrets d’une nomination : devenir Procureur Général ou premier Président à l’époque moderne

Caroline Le Mao

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Joly de Fleury, Pontac, Huchet de la Bedoyère, de Bérule, Faucon de Ris… Lorsque l’on songe aux premiers présidents et aux procureurs généraux d’Ancien Régime, les noms des grandes dynasties viennent immédiatement à l’esprit, au point que l’on conclut bien vite à l’hégémonie d’une succession père/fils, qui ne serait mise à mal que ponctuellement, par des défaillances démographiques ou des erreurs politiques. Pourtant, ce profil semble peu conciliable avec des archétypes tout aussi vivaces, tel celui de l’intendant-premier président, suppôt du despotisme parachuté depuis Paris. Aussi, la question mérite-t-elle examen, mais pour que la réponse soit pertinente, elle doit être traitée à l’échelle nationale et sur une échelle chronologique large, allant du XVIe siècle jusqu’à la dissolution des parlements. Nous avons donc entrepris l’esquisse d’un recensement de l’ensemble des premiers présidents et procureurs généraux du royaume, à partir d’instruments tels que les listes de magistrats,...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search