Version classiqueVersion mobile

Le rayonnement français en Europe centrale

 | 
Olivier Chaline
, 
Jaroslaw Dumanowski
, 
Michel Figeac

Préface

Andrzej Radzimiński

Texte intégral

1Il n’y a pas tout à fait cinq ans avait lieu à Toruń en Pologne une premièr colloque scientifique franco-polonais organisé par Michel Figeac de l’Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3 et Jarosław Dumanowski de l’Université Nicolas Copernic de Toruń. Elle était intitulée « Noblesse française et noblesse polonaise : mémoire, identité, culture ». Cette conférence rassemblait un certain nombre de connaisances sur la problématique sociale, économique et culturelle liée à une compréhension générale de l’histoire de la noblesse en France et en Pologne à l’époque moderne. Ses participants représentaient différents centres scientifiques de Pologne, de France et de Hongrie. Les riches matériaux de cette conférence furent publiés en 2006 à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine.

2Au cours du colloque tenu à Toruń en 2004 se mit aussi en place un début de collaboration plus étroite entre les historiens de l’Université Nicolas Copernic et leurs partenaires français, notamment de l’Université de Bordeaux 3 et l’Université Paris IV-Sorbonne. À la suite de quoi se tint une conférence qui eut lieu en octobre 2008 à Bordeaux, consacrée au « Rayonnement culturel de la France en Europe centrale ». Cette fois, aux côtés des historiens de la France et de la Pologne, prirent aussi part à la rencontre des chercheurs venus de la République tchèque, de la Hongrie et de la Slovaquie. Les débats tournèrent autour des quelques sections abordées thématiquement, dans lesquelles on présenta des exposés consacrés aux terrains variés de l’influence de la France en Europe centrale : l’armée et la diplomatie françaises, le livre français, la culture matérielle et les mœurs, les contacts directs, l’influence artistique ou encore économique.

3Précisons que ce nouveau colloque organisé à l’échelle européenne montre, à travers les années, un développement des recherches entreprises en commun ainsi que la nécessité indubitable de leur poursuite. Dans cette optique, la prochaine rencontre scientifique de ce cycle, prévue pour 2011, sera consacrée aux personnalités de deux reines de Pologne, Louise-Marie de Gonzague et Marie-Casimire d’Arquien, et à leur entourage français.

4Remettre aux mains des lecteurs ce volume d’études, voilà un nouvel exemple de la bonne collaboration scientifique entre les historiens polonais, français, hongrois, tchèques et slovaques en Europe, mais aussi un important apport à l’historiographie européenne.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search