Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La laisse électronique

 | 
Valérie Carayol
, 
Cindy Felio
, 
Feirouz Boudokhane-Lima
, 
et al.

Entretien avec un représentant syndical

Syndicat patronal1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Je crois que c’est à tout un chacun de pouvoir gérer sa dépendance par rapport à son outil de travail et à sa hiérarchie. »

C. Felio : Quelle est votre fonction au sein du syndicat de salariés que vous représentez ?

Délégué syndical (Patronat) : J’assume au sein de [nom du syndicat] le rôle de responsable de tout ce qui est emploi, formation et éducation pour la région Aquitaine. J’ai un certain nombre de mandats : je suis trésorier d’un OPCA, je collabore avec l’ARACT, je suis aussi au Fongecif… Enfin je suis dans beaucoup d’instances.

C. Felio : Comment définiriez-vous la catégorie des cadres ?

Délégué syndical : Alors, c’est typiquement français les cadres, dans la mesure où ça correspond à un statut, ça ne correspond pas à un métier. Alors souvent les cadres, on les trouve dans l’encadrement, mais vous avez des gens aussi qui sont rémunérés comme des cadres, avec même sur leur bulletin de salaire parfois le libellé « cadre », qui cotisent aux caisses de cadres, et qui n’ont pas de...

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540