Version classiqueVersion mobile

Aspects du sport à la Réunion

 | 
Yves Chateaureynaud
, 
André Lapierre

Les représentations du sport et de la jeunesse

Les divergences

Texte intégral

1Face à l'attitude consensuelle exprimée ci-contre il apparaît que les clubs se positionnent différemment du point de vue de leur opinion selon leur situation par rapport au phénomène de l'urbanisation et au type de pratique qu'il propose.

2La taille du club n'est pas un facteur déterminant pour la formalisation des opinions.

ZONE URBAINE - ZONE RURALE

3L’opposition club urbain-club rural semble assez forte dans la mesure ou les "Urbains" sont les plus prompts à rejeter une conception de la jeunesse "non sérieuse", "travailleuse-irrécupérable" et ne pensant "qu'à profiter du système d'aide". Les "ruraux" ont sur ce sujet une opinion beaucoup moins affirmée.

4On constate la même tendance, mais de façon moins affirmée à propos de la politique de recrutement des clubs.

  • 1 Les tableaux 1, 2 et 3 présentent des pourcentages excluant les non réponses.

Tableau 11 - Les opinions des clubs ruraux et urbains (ex : sur 100 clubs urbains, "n" pensent que...)

Opinions

Urbain %

Moyen %

Rural %

Jeunes/du sport plus que la rue (Oui)

83

65

70

Jeunes/profite système d'aide (rejet)

61

55

52

Jeunesse/2 types de jeunesse (rejet)

61

55

42

Club/recrute que athlètes perf (rejet)

93

87

85

Club/ne garde qu'adhérents perf. (rejet)

91

83

86

COMPÉTITION - LOISIRS

5On constate ici une opposition à laquelle on pouvait logiquement s'attendre : les clubs de compétition sont plus enclins à avoir une attitude favorable aux valeurs compétitives que les clubs uniquement centrés sur les activités non compétitives.

Tableau 2 - Les opinions compétition/loisirs

Opinions

Compétition %

Loisirs %

Club/jeunes-résultats sportifs (oui)

67

30

Club/image de marque commune (oui)

26

13

Sport/dégager une élite (oui)

16

4

Sport/prévention santé (oui)

67

85

6Ainsi les clubs plutôt orientés vers la compétition sont-ils :

  • plus favorables pour "former des jeunes pour avoir des résultats sportifs" ;
  • les plus nombreux à penser que "le club participe à l'image de la commune" alors que cette opinion laisse indifférents à 70 % les clubs-loisirs.

7Enfin, les clubs uniquement orientés vers la compétition sont ceux qui attribuent le plus au sport la finalité de produire une élite sportive, alors que les clubs-loisirs sont les plus nombreux à plébisciter le sport comme "un facteur de prévention de la santé".

8Cependant, cette opposition compétition/loisir se retrouve aussi dans l'attitude face à la jeunesse :

Tableau 3 - Les opinions des clubs compétition/loisir

Opinions

Compétition %

Loisirs %

Jeunes / profite système d'aide (rejet)

57

75

Jeunes / 2 types de jeunesse (oui)

17

5

Club / Sport pour jeunes en diff (oui)

39

70

Club / accepter tous qqs niveau (oui)

65

91

9On note ainsi une attitude d'ensemble plus favorable des associations centrées uniquement sur le loisir vis-à-vis des jeunes en difficulté : les clubs-loisirs sont les plus nombreux à rejeter l'image d'une jeunesse qui cherche à profiter du système d'aide sociale, et les moins nombreux à être en accord avec une vision dichotomique et péjorative de la jeunesse (2 types de jeunesse). Ils sont aussi les plus nombreux à concevoir un club comme une structure d'aide à la jeunesse en difficulté, tandis que les clubs-compétition sont les moins en accord avec cette proposition.

Notes

1 Les tableaux 1, 2 et 3 présentent des pourcentages excluant les non réponses.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search