Version classiqueVersion mobile

Aspects du sport à la Réunion

 | 
Yves Chateaureynaud
, 
André Lapierre

Deuxième partie : les clubs sportifs et la politique d'insertion dans le sport

Les clubs sportifs et la politique d'insertion par le sport

Texte intégral

  • 1 Il n'est pas inutile de rappeler que 48,8 % de la population réunionnaise est âgée de moins de 25 (...)

1Cette partie a pour objet, suite à une demande du Conseil Général de La Réunion, de mieux connaître d'une part les difficultés et le mode de fonctionnement des associations sportives réunionnaises et d'autre part leur représentation de la jeunesse, ainsi que leur volonté et/ou capacité à participer à des programmes d'insertion par le sport.1

2Si l'on s'interroge sur les capacités du sport à résoudre certains types de problèmes relevant traditionnellement de la déviance ou de la prévention sociale, les réponses ne peuvent être que parcellaires, faute d'études de fond. Quelques travaux (cf. bibliographie) apparaissent depuis peu. Ils relatent des expériences ou des recherches menées en milieu "difficile". Dans la plupart des cas, on prête au sport des vertus "naturelles" sans percevoir les limites du "système". Aussi propose-t-on, tout naturellement, le sport comme "remède" au mal vivre des jeunes et des banlieues.

3De manière plus générale, notre connaissance des problèmes du sport réunionnais, tant par une participation aux travaux menés par les instances sportives et ou administratives locales, comme au travers des entretiens préliminaires à l'enquête, nous conduit à poser quelques hypothèses :

  • il existe une faiblesse de l'encadrement tant d'un point de vue quantitatif que qualitatif ;
  • les difficultés de déplacement liées à l'insularité et à l'éloignement sont bien réelles ;
  • d'autres encore existent et révèlent sans doute une incapacité du système sportif réunionnais à participer dans son ensemble à un programme structuré et systématique d'insertion des jeunes les plus défavorisés, par le sport ;
  • l'opposition entre la logique d'accomplissement dont procède le sport de compétition et la logique d'affiliation, condition indispensable à l'insertion par le sport des plus démunis, sont difficilement compatibles.
  • 2 320 questionnaires ont été ainsi exploités. Cf. CHATEAUREYNAUD Y., LAPIERRE A., Les clubs sportifs (...)

4Pour mener à bien cette étude nous nous sommes appuyés sur un questionnaire2 distribué auprès des responsables des clubs sportifs réunionnais (tableau l).

5Les répondants se distribuent de la manière suivante :

Tableau 1 - Répartition des fonctions des répondants

Fonction

Nombre

 %

Présidents

190

59,4

Vice-présidents

7

2,1

Secrétaires

35

11,0

Trésoriers

24

7,5

Directeurs administratifs

9

2,8

Cadres techniques

25

7,8

Autres membres

30

9,4

Total

320

100

6Si l'on agrège les principaux dirigeants élus dans les clubs, à savoir : présidents, vice-présidents, secrétaires et trésoriers, on arrive à un total de 256, soit 80% des dirigeants concernés.

7Cela représente un taux très satisfaisant quant à la connaissance supposée des structures et des opinions relatives au sport, au club et à la jeunesse (tout au moins celle qui fréquente les clubs).

  • 3 Nous préférons l'emploi du terme "opinion" à celui de "représentation". Voir à ce sujet PAGES J.P. (...)

8Pour présenter les résultats nous examinerons d'abord le fonctionnement des clubs sportifs pour ensuite nous intéresser aux opinions3 de leurs dirigeants.

Notes

1 Il n'est pas inutile de rappeler que 48,8 % de la population réunionnaise est âgée de moins de 25 ans et que le taux de chômage de la tranche des 20/24 ans est de 56 % ! Les collectivités territoriales sont bien évidemment "en première ligne" dans ce dossier épineux.

2 320 questionnaires ont été ainsi exploités. Cf. CHATEAUREYNAUD Y., LAPIERRE A., Les clubs sportifs à la Réunion, Université de la Réunion, Faculté des Sciences-CURAPS, 1994. Voir aussi en annexe les précautions méthodologiques.

3 Nous préférons l'emploi du terme "opinion" à celui de "représentation". Voir à ce sujet PAGES J.P., "Les structures de l'opinion en 1991", document ronéotypé, 1991. AGORAmétrie, 20 rue Rosenwald, Paris.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search