Version classiqueVersion mobile

La culture du sport au Québec

 | 
Jean-Pierre Augustin
, 
Claude Sorbets

Deuxième partie. Évocations

Évocations

Texte intégral

  • 1 TAYLOR C. Grandeur et misère de la modernité. Québec : Bellarmin, 1992.
  • 2 WEBER M. Economie et société. Paris : Plon 1971.

1Le sport est sans doute une institution au sens où Charles Taylor1 affecte à celle-ci une double fonction, l'une instrumentale — ça sert à faire quelque chose — et l'autre identitaire, celle qui permet à un groupement de connaître ce que Max Weber spécifie par la notion de "communalisation"2 ; à savoir un sentiment d'appartenance collective. L'un des effets du sport est bien de cet ordre sur tout un chacun.

  • 3 LYOTARD J. F. Tombeau de l'intellectuel et autres papiers. Paris : ed. Galilée, 1984.

2On a pu aussi parler de la propriété centrale du sport en référence à la notion maussienne de "fait social total". De la sorte c'est non seulement la prégnance générale de l'activité qui est soulignée mais également et surtout l'extension de sa caractérisation aux paramètres de la société globale qui en est le site d'usage et la matrice de l'échange. Ceci tout particulièrement dans nos sociétés post-modernes en déprise de fins historiques3.

  • 4 FARUGGIA M. La crise du lien social. Paris : l'Harmattan, 1993.

3Dans les deux perspectives le sport peut être considéré aussi bien comme un support de projets particuliers de vie que comme un sujet, permettant de "lire" et d'écrire ce que nos sociétés actuelles sont : au plan micro, constituées de sociétés-associations vecteurs de lien social4 ; au plan macro, c'est le miroir de ce qu'est la société globale qui est reflétée par ces sociétés-groupements "locaux". À tous égards, le cas de figure du sport québécois est passionnant, ne serait-ce que par l'exemplarité et le caractère heuristique de l'emblématique nationale liée au hockey qu'il actualise.

Notes

1 TAYLOR C. Grandeur et misère de la modernité. Québec : Bellarmin, 1992.

2 WEBER M. Economie et société. Paris : Plon 1971.

3 LYOTARD J. F. Tombeau de l'intellectuel et autres papiers. Paris : ed. Galilée, 1984.

4 FARUGGIA M. La crise du lien social. Paris : l'Harmattan, 1993.

© Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search